La voix d'azur [PV Sunfire Spark]

avatar
Age : 23
Messages : 12
Bits : 260
DC : /
Hybride

Votre personnage
Rang & Métier: Recherche des personnes disparu
Réputation:
Lieu de Résidence: vagabond
Sam 20 Oct - 13:18


Un nouvel univers...

Les paupières à peine ouvertes et ce fut une lueur bleue qui transperça l'obscurité. La fatigue était encore très présente, ses yeux ne résistèrent pas longtemps à cette lumière bleutée incandescent. L'obscurité régna à nouveau, laissant son esprit se calmer dans ce silence si serein. Une mélodie vint alors le briser, des éclats de silence se dispersent pour laisser place à une voix qu'il n’oublia sans doute jamais, les paroles sont hélas trop lointaines pour y comprendre quelque chose, il n'arrivait à les entendre.

Des images firent leur apparition, d'abord floue, les formes se distinguaient très peu mélangeant les couleurs entre elles. Puis petit à petit, on pouvait y distinguer un mouvement. L'esprit essayait de se souvenir, de savoir pourquoi il se sentait si désorienté, si confus. Il n'y avait pas de chemin, juste de la végétation et des arbres, rien de très dense. Il y avait de l'eau aussi, un cours d'eau... On pouvait entendre son faible courant, car il y avait cette voix qui était au-dessus de tout autres sons, couvrant le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles lorsque le vent venait doucement les caresser. C'était la voix mélodieuse qui guidait chacun des pas que faisait l'équidé, poussez par une profonde curiosité. Ce chant devenait de plus en plus fort lorsqu'il s'approchait de l'eau et une silhouette pouvait être aperçue. Le poney ailé s'était encore approché, tout, c'était accélérer après ces quelques pas de trop. Un bruit qui n'aurait pas dû se faire entendre, trahissant sa présence, effrayant l'inconnu qui fuit dans les eaux profondes, ce qui surprise l'Indésirable qui tomba par inadvertance dans cette eau cristalline. Un univers dont il avait côtoyé que trop peu.

Tandis que ses yeux tentèrent de s'ouvrir, s'habituant peu à peu à la lumière, les dernières images très floues se dissipèrent. L'équidé se souvenait juste qu'il avait peur, son instinct lui faisait agiter ses pattes dans tous les sens et ses ailes déformées afin d'atteindre la surface. Il ne réussit qu'à avoir quelques gorgées d'air, son corps devenant lourd et trop épuisé de se battre contre cette chose liquide qui ne faisait que l'engloutir un peu plus. Il y avait cette douleur à la poitrine à cause du manque d'air et cette silhouette sombre qui passait devant ses yeux qui se fermaient. Ce fut ensuite le trou noir.

Voilà ce dont se souvenait Priam, ses yeux s'habituèrent à cette clarté d'azur, commençant à distinguer ce qu'il y avait autour de lui. Entendant des voix plutôt lointaines, sentant sa respiration calme et détendue, produisant parfois une ou plusieurs bulles à chacune de ses expirations. Chose qui, pendant un moment, captiva son attention, s'amusant parfois a essayé d'en faire des plus grosses. Puis sa petite curiosité se tourna dans la pièce où il se trouvait, encore un peu perdu et désorienté, quittant ce qui lui servait de lit. Il remarqua bien vite sa crinière qui flottait et fut tout aussi étonnée de voir qu'il ne s'était pas noyé. Chaque pas semblait difficile, peut habituer à se déplacer dans cette matière qui est l'eau. Il observait silencieux, les nombreux trésors qui se trouvait ici, ignorant encore où il se trouvait, comment il était arrivé ici, qui l'avait aidé ni comment il remontera à la surface.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 23
Messages : 25
Bits : 1109
DC : Du tout
Seapony

Votre personnage
Rang & Métier: Civil - Chomage
Réputation:
Lieu de Résidence: Atlantica
Jeu 25 Oct - 19:06

Ce jour là j'avais transgressé les règles de mon père et pour la première fois j’étais monté a la surface.C’était avec une grande appréhension que je sorti la tête de l'eau. D'abord doucement histoire qu'on ne me remarque pas mais au vu de l'endroit ou j’étais il y avais peu de chance pour qu'on me dérange.

En effet je venais d’émerger non loin d'un petit ponton en bois mais qui semblait être désert.Quelques rochers tout au plus comme simple public. Mais quelque chose ne se passa comme prévu en effet  ma guitare faisais un son complétement différent a l'air libre. Il me fallu quelques minutes pour comprendre a apprendre quelques accords . un exercice qui me mis au defi et que je relevais avec enthousiasmes. Ici tout me semblait nouveau, l'air, le vent, le ciel, le soleil, les nuages, les odeurs...Tout avais un gout d'aventure.

Je tentais de jouer alors une musique qui m'avais toujours plu, une composition personnellement. Je l’accompagnais juste de vocalise faisant coller le moindre de mes gestes au timbre de ma voix.Il y avais quelques fautes en effet, des accord qui faisaient un bruit terrible mais ce fut ma joie et ma bonne humeur qui primèrent sur mes échecs et la musique repris son harmonie faisant vivre a nouveau cette zone qui n’était plus visitée ou peu.

Je restais la a jouer quelques heures me laissant absorber par la musique, faisant fi du temps qui passais, ignorant le vent, ignorant tout a part ma guitare, la musique et moi.

Puis un bruit de craquement me sorti de ma torpeur. Pris de panique je sautais dans l'eau pour filer a toute vitesse.Au moins ici personne ne me ferais du mal.Mais quand je vis une grande accumulation de bulle je compris.Quelqu'un qui ne savais pas nager était a l'eau !
N’écoutant que mon cœur qui battait a tout rompre je fonçais alors vers l’équidé pour lui porter secours, il n’avait pas de potion et visiblement il allais se noyer !
Une fois sur lui il avais deja perdu connaissance, il fallait faire vite. Je sorti une potion de respiration aquatique de mon sac. J'en n'avais pris une a ma mon père au cas ou il me faudrais cette potion pour respirer a la surface. Oui je sais c'est idiot mais bon.

Je l'avais ramené chez moi et couché dans un lit le temps qu'il se réveille je ne pouvais décemment pas le laisser ici mourir comme ça? Non?

***

Quelques heures passèrent et je vis la couette de mon lit bouger quelques peu, jusqu'ici je ne faisais que jouer de la guitare pour détendre mes nerfs et essayer de faire un point sur ma situation.

-Ça va mieux ?
demandais je sans bouger a la personne sous ma couette étant dans la gauche de ma chambre assis sur une espèce de hammac.

___________________________
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
» Les grandes voix du rock
» Premier ministre Garry Conille par 16 voix pour, 4 contre et 5 abstention
» hell-a : Une drôle de voix [hell-a]
» Damien vient rendre le déformateur de voix

Equestria Story : Begin The End :: Equestria :: Depth Oceans :: Atlantica :: Habitations-
Sauter vers: