Aeon Monarch | Présentation

avatar
Age : 22
Messages : 15
Bits : 419
DC : Pained Soul
Seapony

Votre personnage
Rang & Métier:
Réputation:
Lieu de Résidence:
Mer 17 Oct - 3:29


Aeon Monarch

25 ans / Walker / Seapony

Physique

Aeon Monarch est un beau garçon. Il n'est pas à tomber, ni même l'une de ces beautés fatales qui met le monde à genoux. Plutôt que beau, l'adjectif qui le qualifierait de mieux serait : mignon. Personne ne peut le nier, Aeon est mignon, adorable même. Ses cheveux d'or ondulent avec légèreté et couvre nuque et front. Au soleil, ils n'en deviennent que plus resplendissants, s'harmonisant à merveille avec ses prunelles tout aussi lumineuse au couleur d'un soleil flamboyant. Son visage légèrement androgyne, a les traits fins et juvéniles. Même lorsqu'il vieillira, le jeune homme gardera éternellement ce visage d'ange et enfantin. Le terme mignon prend alors tout son sens, car il n'est pas mignon dans un langage désirable, mais plutôt mignon comme un adolescent qu'on aimerait chouchouter ou serrer dans ses bras -quoi que, vous pourriez avoir un faible pour les jeunes enfants-.

Ce visage, car nous n'en avons pas fini, est mince. Ses yeux en amandes semblent toujours lancer des éclairs, tout comme la moue boudeuse qu'affiche ses lèvres. Pourtant, là encore, cette expression le rend adorable, comme un petit garçon qui veut paraître plus fort qu'il ne l'est. Aeon s'estime malchanceux sur beaucoup de chose et son visage en fait parti. Loin d'être d'une beauté dominante ou d'imposer le respect, il semble être restait au stade d'adolescent et donc, à prendre difficilement au sérieux. Pour couronner le tout, sa voix est délicate. Même lorsqu'il s'énerve, elle devient aiguë dans des tons de crécelle, ce qui n'aide en rien à le considérer comme un homme adulte.

Le plus adorable sur son corps, c'est sans aucun doute ces filaments de seapony décoré de petites nageoire semblable à des pierres colorées. Doux et volatiles, les filaments se durcissent parfois comme des excroissances de son corps. Elles ressemblent alors à des parties directement reliées à ses émotions, car le jeune homme est particulièrement expressif physique -et caractériellement aussi en fait-. Lorsqu'il est dans l'eau, elles sont cruciales pour son équilibre, mais elles sont aussi utilisées à la manière des vibrisses afin de savoir ce qui le touche sans même avoir besoin de regarder derrière lui, les rendant donc particulièrement sensibles.

Son corps est d'une taille petite chez les seaponies, tout comme sa fine corne qui dépasse à peine de sa chevelure lorsqu'elle gonfle à cause de l'humidité. Son corps est parcourut de différentes tonalité de bleu, car tout son ventre et son museau sont d'une couleur plus clair que le reste de son corps. Sur son dos, quelques lignes d'un bleu pâle plus léger encore que son ventre se dessinent sur son corps, se retrouvant également sur une partie arrière de ses oreilles. L'intérieur de ses oreilles par ailleurs, sont d'une couleur identique à ses sabots turquoises et brillants, ne se ternissant que lorsqu'il se met à marcher dans la boue. A l'origine, en tant que seapony, Aeon est dépourvue de jambes, remplacée par une sublime queue aux écailles turquoises dont les reflets leurs donne un aspect doré et bleu pâle. Au bout de sa queue, ses nageoires sont d'une couleur uniforme et suffisamment épaisse pour qu'on ne puisse voir à travers. Toutefois, vivant à présent sur la terre ferme, son imposante queue a finalement remplacé les crins de sa croupe et a laissé place aux jambes tout aussi agiles et fines que ses antérieurs. Sur sa nuque et une partie de son dos, ses ailerons aux couleurs identiques que celles de sa queue ont prit une ampleur plus imposante lorsqu'il emprunt une forme terrestre.

En tant que marchand, Aeon Monarch porte la majorité du temps des sacoches sur son dos, mais ce ne sont pas les seuls accessoires qu'il porte. La tête toujours serrée par un bandeau sombre afin d'empêcher ses mèches rebelles de brouiller sa vue lorsqu'il travaille, son oreille gauche est aussi recouverte de divers bijoux en or véritable qu'il n'échangerait pour rien au monde, dernier cadeau offert par son oncle.
SurnomTinker Sword
SexeMasculin
Race des parentsDeux seaponies
SexualitéPas intéressé
MétierForgeron
Lieu de résidenceVoyageur
Cutie MarkEn tant que Seapony, il n'en a pas.TalentLe talent de Aeon Monarch est ce qu'on pourrait qualifier de tout sauf d'un cadeau. Lorsque le seapony rentre en contact d'une trop grosse quantité d'eau -une averse comptant comme une grande quantité-, son corps se métamorphose en celui d'une femme. La transformation met entre trente minutes et une heure selon la quantité d'eau à laquelle il est exposé et de nombreux effets secondaires comme de la fièvre ou des douleurs peuvent survenir pendant la métamorphose. Il garde cette forme tant qu'il est en contact avec l'eau et durant quelques heures après le contact. Cette forme le rend alors fécond, on pense donc que son talent est lié à un instinct de reproduction afin de s'assurer que sa descendance soit bien la sienne et ainsi que son sang perdure durant la prochaine génération.

Personnalité

A une époque lointaine, Aeon Monarch était un adolescent apprécié que nombreux seaponies de son âge voulaient côtoyer. Depuis petit, son éducation d'enfant gâté lui avait fourni un fort caractère capricieux, mais c'était ce même caractère qui lui permettait d'avoir les trempes d'un leader admiré. Sa curiosité n'avait aucune limite et il rêvait de pouvoir offrir aux artisans les matériaux dont ils auraient besoin pour rendre heureux ceux pour qui ils créaient. Il s'agissait d'un jeune garçon intrépide qui savait qu'un jour, il deviendrait quelqu'un d'estimait et de reconnu.

Aujourd'hui, on aurait bien du mal à croire qu'il était une telle coqueluche. Avec son mauvais caractère, on le trouve désagréable et peu de gens aiment sa présence. Le seapony est un solitaire qui ne veut pas s'encombrer des autres, mais surtout doté d'une arrogance qui ferait fuir les plus courageux. Une cause perdue, voilà ce qu'on se dit en le voyant ! Il est inutile de vouloir devenir son ami, car il ne suffit que de quelques heures pour le trouver insupportable. Toujours en train de faire la tête, il n'est pas sympathique et pense toujours que chaque personne a une idée derrière la tête. Aux yeux du jeune adulte, les gens de la surface sont hypocrites et cherchent tous à avoir un profit derrière chaque relation.

Bien qu'il aime être seul, Aeon est un grand bavard. Oh, il ne demande jamais comment vont la famille ou le temps... Son débit de parole est utilisé afin de se plaindre, de râler sur le moindre problème. Incapable d'être satisfait -mais ne voulant surtout pas reconnaître qu'une personne a raison ou doué-, il ne se passe pas un instant sans qu'il n'ai quelque chose à redire. Son agressivité lui est venu à force de vieillir et de côtoyer un monde auquel il n'était pas préparé. Difficile de s'imposer lorsque son environnement natal est entièrement bon et que son physique ne suit pas la cadence. Ainsi, il s'est forgé une personnalité irritable pour éloigner les êtres malintentionnés. A force de vivre dans un monde où la loi du plus fort règne en maître, le seapony a apprit à tout garder pour lui. Montrer ses émotions est un signe de faiblesse, cela signifie dévoiler une faille. Il est alors aisé de le faire rougir ou de lui faire perdre ses moyens lorsque la réaction face à lui est hors du commun ou inattendu.

Devenu d'une grande timidité, Aeon ne veut pas montrer ses sentiments, mais encore moins lorsqu'il est touché ou qu'il trouve une chose mignonne. Pourtant, son caractère initial est d'avantage mignon que requin imposant. Personne ne le considère d'ailleurs comme un être tyrannique, mais plutôt comme une tête de mule insupportable car arrogant, trop fier de ses compétences et de mauvaise foi. Par ailleurs, le seapony se fiche de sa réputation peu arrangeante, car bien qu'il soit frustrant de le reconnaître, l'étalon est réellement doué dans son travail de forgeron. Il sait alors pertinemment que même s'il est désagréable, ses clients se ficheront bien de connaître le caractère de leur forgeur tant qu'il est doué.

Histoire

Savez-vous seulement ce qu'est la souffrance d'haïr son corps ? Moi je la connais. J'étais heureux, aussi heureux que l'était un adolescent de mon âge. Comme toutes les jeunes personnes, je me cherchais, j'essayais encore de savoir où j'en étais. Il pouvait m'arriver de grimacer en voyant mon reflet, pourtant, je l'aimais un tant soit peu. Je ne me doutais pas que je finirais alors un jour par ne plus supporter l'image que je me projetais chez moi. Personne à part ceux qui le vivent, ne peuvent comprendre la douleur d'avoir un corps qui n'est pas le sien. On ne se reconnait pas. Nous ne sommes pas ce que nous ressentons être au plus profond de nous. Les gens finiront toujours par nous dire de ne pas en faire tout un drame, qu'il y a bien plus grave dans la vie. Beaucoup finiront par soupirer en nous trouvant énervant. C'est comme ça qu'on fini par se reclure, parce qu'on ne veut plus entendre ces phrases qu'on entend inlassablement. Nous voulons nous cacher dernière l'anonymat pour échapper à cette enveloppe charnelle si bien qu'un beau jour, on craque et on abandonne ce qu'on était et ceux qu'on aimait. C'est ce que j'ai fait. Pour rien au monde je ne retournerais chez moi.

____________________________________________________

Le petit garçon était une fierté pour les parents qui n'étaient parvenus à avoir plus d'un enfant. Leur charmante tête blonde était vif d'esprit, toujours curieux et intrépide. Il était sociable, bien que capricieux avec un fort caractère. Les autres parents disaient que ces mauvais traits venaient du couple qui le gâtait trop, mais les deux seaponies les ignoraient et ne cessaient de mettre leur fils sur un piédestal. Cette vie lui convenait très bien et il était reconnaissant envers ses géniteurs qui le laissait vivre comme il le souhaitait. Régulièrement, le père de famille repartait à Atlantica pour assurer sa fonction de professeur d'histoire en étude supérieure. La jeune femme emmenait alors son enfant à son travail pendant qu'elle faisait les comptes de minéraux dans l’entrepôt lorsqu'il n'avait pas école. Aeon découvrait en permanence de nouveaux matériaux, ses yeux s'illuminant d'étoiles à chaque fois qu'elle les lui présentait et les lui faisait toucher.

Lorsqu'il était sage, elle le laissait vadrouiller entre les secteurs de l'entrepôt avec l'interdiction formelle de toucher à quoi que ce soit sans autorisation et il l'écouta toujours. Le petit garçon était mignon à croquer, une bouille à laquelle on ne pouvait jamais résister. Les responsables le connaissait et lorsqu'il faisait ses yeux de biche pour qu'ils leurs expliquent ce qu'ils conservaient, personne n'arrivait jamais à lui dire non. Il nourrissait en permanence son savoir et sa culture, si bien qu'il s'éprit du rêve fou d'un jour diriger l'un des villages provisoire que formaient les récolteurs. En grandissant, ses objectifs s'éparpillèrent, ne sachant quoi choisir entre la vie en nomade ou le paisible quotidien de sa petite ville où il suivrait les pas de sa mère. Ce qu'il adorait, c'était découvrir chaque chose qu'on utilisait pour créer de nouveaux outils. Ce qu'il voulait, ce n'était pas découvrir le monde, mais rassembler tous les matériaux utilisables pour permettre aux spécialistes de les utiliser et de donner le sourire aux seaponies grâce à leurs inventions.

Comment ses parents n'auraient-ils pas pu être fiers de lui dans ces conditions ? Aeon Monarch ne cessa de gagner en beauté en grandissant. Il devint rapidement la coqueluche des jeunes filles de son école, le faisant gonfler le poitrail lorsqu'il se savait admirer. Son caractère dominant ne fut jamais un défaut chez lui et si ce fut le cas, alors il ne s'en rendit pas compte. Grâce à son caractère, il était apprécié et entouré, son avis avait de l'importance dans la cour de récréation. Il faisait parti de ces gamins sociable qui pouvait parler avec n'importe qui, mais qui ne tissait aucune amitié forte, préférant s'exiler dans son coin pour rester avec les adultes. Finalement, même ceux qui le considérait comme immature et arrogant lui trouvèrent un quelque chose d'attachant, car la passion qu'ils lisaient dans ses yeux ne pouvaient les laisser de marbre. Lorsqu'il devint adolescent, les avis furent unanime : ce gamin deviendrait quelqu'un.

C'est ce que tout le monde pensait.

A cet âge, la majorité des seaponies découvraient leur talent. Certains se découvraient une âme créatrice, d'autres une habilité avec la flore et une minorité développait des talents puissant et hors du commun. Aeon Monarch lui, le découvrit un jour d'école, au milieu de l'après midi. Il s'était sentit mal durant tout le cours, mais n'avait pas voulu aller à l'infirmerie. Ses professeurs n'avaient pas insisté, mais tout le monde s'était inquiété. Il attendit la pause pour se cacher dans les toilettes le temps que ça se calme, mais lorsque les douleurs disparurent, ce fut tout son être qui avait été modifié. Il ne comprit pas ce qui était arrivé. Au départ, le seapony cru à un mauvais rêve. Malheureusement, tout ça était bien réel. Ce qu'il ressentit à ce moment là, furent bien des choses, mais les plus puissants sentiments qui électrisèrent sa chair furent la honte et la panique. Son corps lui avait déjà déplu, mais il s'était toujours sentit homme, il savait qu'il était un homme et qu'il ne voudrait être une femme. Il s'était imaginé un jour être père de famille, avoir la même autorité que celui qui l'avait élevé. Jamais il n'avait été méprisant envers la condition de sa mère, mais il savait que celle qui serait la représentation de sa douceur serait sa moitié, pas lui. Pourtant, à présent il ne pourrait plus jamais s'imaginer dans le rôle du père, car son corps était devenu celui d'une femme.

Lorsqu'il réalisa, il pleura, enfermé dans les petits cabinets. Il pleura sans un bruit, écrasant ses sabots contre ses lèvres pour qu'on ne l'entende pas. Aeon était terrorisé à l'idée qu'un de ses camarades parvienne à entrer et découvre sa nouvelle forme. Lorsque la cloche sonna la fin de la pause, il attendit que tout le monde soit rentré avant de s'enfuir de l'école. Il n'y retourna pas de l'année.

Il fallu une longue période au garçon pour accepter son changement de sexe. Il perdit sa vivacité, remplacé par la déprime et l'esprit vide. Chaque proposition de sortie recevait comme réponse un refus de sa part, car il ne voulait qu'on le voit, ni l'extérieur, ni même ses parents. Ses parents, parlons en. Lorsqu'ils avaient découvert son talent, ils n'avaient pas su comment le réconforter. De toute leur vie, il s'agissait du premier cas d'hermaphrodisme. Une légère déception les traversa, la peine les submergea. Tandis que le seapony faisait le deuil de son corps, eux faisaient le deuil de leur fils. Ils l'aimaient, jamais ils ne l'auraient rejeté... Mais tout serait différent. Sa mère s'était imaginée avoir une belle fille avec qui elle passerait du temps et à qui elle apprendrait tout son savoir. Son père s'était imaginé le jour où son fils serait comme lui, ce jour où il serait son pilier pour l'éducation de son enfant. A présent, tous ces rêves s'effondraient. Ce fut le jour où il eu pour la première fois ses menstruations, qu'ils comprirent qu'il ne redeviendrait jamais celui qu'il était.

La vie reprit son cours et contraint de reprendre son futur en sabot, Aeon retourna à l'école. Il était changé. Moins sociable, plus agressif et à fleur de peau... Personne ne le reconnaissait. Lui qui était apprécié, était à présent la risée des autres qui balançaient sur son dos une multitude de rumeurs. Le jeune garçon devenu fille, eut un véritable traumatisme lors de ses seize ans lorsque trois de ses camarades l'harcelèrent. Les mots qu'ils utilisèrent restèrent graver en lui. Chaque jour, il se remémorer ces mots, il se rappelait qu'on le traiter de pd, qu'on racontait qu'il avait changé de sexe à force de se faire tringler de tous les côtés. Il découvrit un visage bien sombre de ses camarades, un visage qui choqua les adultes. Seule la bonté de son peuple parvint à le sauver de la dépression, car dès que les bruits parvinrent aux oreilles des plus âgés, ses camarades furent sévèrement sanctionnés et il reçut tout leur soutien. Hélas, ça ne suffisait pas à réparer le mal qui était fait, car leurs mots étaient maladroits.

On voulait l'aider, mais personne ne comprenait ce qu'il vivait. Personne ne savait ce qu'il ressentait. Finalement, il devint l'un de ces rares cas qui abandonna l'école sans obtenir aucun diplôme. A court d'idées, ses parents ne surent quoi faire de plus pour l'aider et ce fut finalement l'un de ses oncles qui vint le plus souvent le voir pour lui faire changer d'air. Il lui apprit l'art du métier de forgeur, lui apprenant à manipuler les minerais pour les transformer en des outils utiles pour la population. Le seapony avait toujours aimé ça et il se consacra corps et âme à ce travail pour oublier sa situation. Lorsque son oncle lui proposa de venir avec lui au plus grand marché d'Equestria pour découvrir les inventions de la surface, il accepta. Aeon avait le coeur plus léger, car au fond de lui, il savait que personne ne le jugerait là-haut, là où ils ignoraient qui il avait été. Il prit ses bagages, dit au revoir à ses parents puis partit avec l'homme pour découvrir un tout autre monde.

Toutefois, une fois sorti de l'eau, il ne tarda pas à avoir de nouvelles douleurs. La première journée fut périlleuse. Tandis que son oncle restait au côté de leur accompagnateur qui les déplaçaient en charrette, Aeon était resté à l'arrière pour se reposer, la douleur lui tordant l'estomac. Ce fut à son réveil le lendemain matin, qu'il réalisa ce qui venait de se passer... Il était redevenu un homme. Les larmes coulèrent d'elle même, une joie intense le parcourant. Il se jeta à terre, galopant dans tous les sens pour profiter de ces instants, ayant la sensation qu'il ne s'agissait que d'un rêve. Mais tout ceci était bien réel, encore une fois. Son oncle sauta de joie avec lui et ils firent la fête durant tout leur séjour à Equestria. Toute sa vie, il avait entendu d’innombrables histoires sur la surface, lui contant l'horreur de la vie par chez eux. Pourtant, lui ne voyait que la beauté de l'endroit sous l'euphorie de la chose. Il y passa un weekend formidable, découvrant les artisans du marché et leurs créations toutes plus belles les unes que les autres. Lorsque leur séjour s'acheva, ils repartirent au Garden Sea avec le sourire aux lèvres et le jeune homme avait hâte que ses parents découvrent la nouvelle.

Le bonheur ne dura pas, malheureusement. Aussitôt remit à l'eau, il ne fallu qu'une petite heure pour que le jeune homme redevienne une femme, reprenant le cours du cauchemar. Lui et sa famille ne tardèrent pas à faire la liaison, mais lorsqu'ils comprirent que l'eau était sans doute responsable du changement de forme, une peur incontrôlable domina ses parents qui l'empêchèrent de quitter le Garden Sea. Ils savaient. Ils savaient que s'il partait, il finirait un jour par ne pas revenir. Durant toute l'année qui suivit, ils redoublèrent d'effort pour le convaincre de ne pas remonter à Equestria. Hélas, plus ils insistaient sur le fait que ce qui lui arrivait n'était pas grave, plus Aeon avait la sensation d'être incompris et ne supportait plus sa vie sous l'océan. Lorsque sa vie ne devint plus qu'un ramassis de reproches et de querelles, lorsque sa vie ne fut plus qu'insupportable.... Il quitta définitivement son foyer et regagna la terre ferme.

Cependant, rien ne se déroula comme prévu. L'image qu'il avait gardé d'Equestria était belle et riche d'événements, mais tout cela n'avait existé que grâce à son euphorie et le marché auquel il avait participé. A présent, il était dans le monde réel et il ne tarda pas à découvrir la dure vie de la surface. Il ne tarda pas à haïr ceux qu'il rencontrait, le rendant plus acerbe qu'il ne l'était devenu. Il comprit que la vie ici serait peuplé d’embûches et qu'il ne pourrait compter sur personne d'autre que lui même... Mais tout ça était plus supportable que de retourner chez lui.

A propos du joueur

PUF : Kiki
DC : Pained Soul
Que pensez vous du forum : Bonne question, j'en parlerais à la fondatrice *troll*
Comment l'avez vous trouvé : PAR DIEU
Avez vous les droits sur l'image du personnage : It's my baby
Code de Validation : Validé par Pained Soul

___________________________


Voix de Aeon Monarch


Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Equestria Story : Begin The End :: Equestrian Registers :: Recueil des Aventuriers :: Validées-
Sauter vers: