Crimson Rose — L'épine empoisonnée [TERMINE]

avatar
Age : 18
Messages : 8
Bits : 203
DC : Hello
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier:
Réputation:
Lieu de Résidence:
Sam 8 Sep - 20:30


Crimson Rose

29 ans / Moonlight Realm / Licorne

PHYSIQUE

Il y a comme une aura qui se dégage autour d’elle… Non. Cela vient de son regard. Indéfiniment inexpressif, détaché, presque… absent. La première fois que j’ai croisé ses iris émeraude, j’ai cru flirter avec le vide, j’étais aspiré comme dans un trou noir, plongé dans son immensité sans avoir la capacité de m’en échapper. Jusqu’à qu’elle se détourne de moi, m’arrachant à ma douce plénitude, sans pitié aucune.

Sa crinière de feu effleure sauvagement ses épaules, roule, ondule, bondit à chaque mouvement. Elle semble vivante. Elle me rappelle les serpents de la célèbre Médusa, sans son côté répugnant ; c’est fascinant.

Ses tâches de rousseur et ses joues roses apportent à son faciès une touche de douceur. Ses grandes oreilles qui encerclent son visage svelte ont inspiré son surnom « renarde ». Il est vrai que son air canin ne passe pas inaperçu et est indéniable. Son long et fin museau fait partie intégrante de son charme, à l’instar de son corps. Elle paraît à première vue grande et élancée, le secret, c’est que la jument dispose d’un corps émacié par la maladie et le manque de nourriture, plutôt qu’une taille hors du commun. En effet, on devine aisément qu’elle se nourrit peu. Une fragilité exhale de son être tout entier. A commencer par sa robe beige pâle, tirant légèrement vers le vert, morbide. Pour autant, elle ne perd pas de son charme et de sa grâce.

En fait, si je devais la décrire dans son ensemble, je dirai qu’elle est une beauté froide, atypique, voire dérangeante. Elle ne rayonne pas. Elle envoûte, absorbe nos sens, nos pensées. En outre, elle bouleverse les codes de la beauté féminine stéréotypée.

Dernier détail important pour s’imaginer le personnage ; Rose porte au quotidien d’épaisses écharpes en fourrure véritable pour résister au froid tenace de son lieu de résidence. Elle a tendance à se sentir nue quand elle en est dépourvue. Etant donné sa maigreur, c’est une pièce nécessaire à son confort.
SurnomLa renarde - Rose
SexeFemelle
Race des parentsLicornes
SexualitéHétérosexuelle
MétierTrafiquante
Lieu de résidenceManehattan
Cutie MarkUn cœur en dentelleTalentCrimson Rose a des prédispositions pour la séduction et la persuasion mentale, grâce à sa magie mentale, particulièrement envoûtante. Elle se dit corruptrice des cœurs.

Magie : Statut débutant. Elle dispose d'un sort majeur qui est la persuasion mentale. Ce sort peut s'appliquer correctement et efficacement sur une seule personne à la fois, sinon plusieurs dans la limite de trois, dans des conditions plus restreintes, et une application plus faible. Un esprit fort peut remarquer la supercherie ou lutter contre l'envoûtement. Rose peut forcer quelqu'un à adopter une attitude, parler, exécuter des actions simples ou séduire son esprit pour le tourner à son avantage.

Personnalité

« La fin justifie les moyens. » (- Machiavel)

C’est ainsi, selon cette citation, que la jeune Crimson a été forgée durant son éducation.

Elle manque de recul par rapport à ses actions, a tendance à minimiser les conséquences de ses actes du moment qu’elles ne lui font pas défaut. Elle possède un petit côté autoritaire avec son air sévère qui nous fait bien comprendre qu’il ne vaut mieux pas s’opposer à ses ordres. Par la même logique, Rose est connue pour être intransigeante, voire impitoyable. En apparence, évidemment elle est une jument charismatique. Sa mine lasse, calme et détachée ajoute au tableau une pointe de mystère. Qui ne rêverait pas de briser sa carapace ?

Discrète dans son attitude, Rose est pourtant quelqu’un qui se remarque malgré elle. Pourtant, elle ne s’en montre pas mal à l’aise. Je dirai même qu’elle est modeste.

Quand on a la chance de travailler à ses côtés, il n’est pas difficile de remarquer son aisance commerciale. Maligne, vicieuse, limite manipulatrice. Crimson Rose a la capacité de se faire respecter dans son milieu, qu’elle soit honnête, ou non - qui, avouons-le, est plus courant. Rose n’hésite pas un seul instant à user de son pouvoir mentale de séduction pour persuader quiconque ou se sortir d’une situation délicate.
On pourrait la penser égoïste… Son objectif de vie est d’avoir une vie confortable et tranquille, dénuée de tous besoins, et fera tout pour y arriver et la préserver, quitte à devoir écraser les autres autour d’elle. Malgré ça, elle s’est montré proche de la pauvreté et m’a surpris à plusieurs reprises à être généreuse.
Son mépris pour la haute société est une peine perdue. J’ai tenté de la raisonner mais elle ne veut pas en entendre parler. De sa bouche, ce n’est qu’une bande de chiens infréquentables. Mais son but, guidé par l’appât du gain, ressemble au leur. J’ai toujours eu du mal à la comprendre sur ce point. Elle n’est pas très bavarde.

Enfin, lorsqu’on la connait bien, on peut observer une jument délicate. Elle n’a absolument pas un mauvais fond mais ces années de pauvreté l’ont forcé à s’adapter à son environnement. Ponette renfermée sur elle même quand elle était petite, elle a toujours chérit son indépendance et déprécié la compagnie des autres. De ce fait, on la décrit souvent de mauvaise compagnie mais sa présence a quelque chose de rassurant. Mais gare à qui lui ferait confiance trop vite…

Histoire

Une voix se détacha de derrière la porte : « Écoute mon garçon, nous avons pris notre décision, qui ne fut pas la plus facile, comprends le bien. Mais tu es grand et je sais que tu te montreras mature et réfléchis. En fonction des malheureux évènements qui ont touché ton père puis plus récemment ta mère, nos condoléances, tes deux tantes se partageront ta garde pendant les vacances puis tu viendras chez moi à la rentrée des classes. C’est compris ?
- Et Rose ? »

Cette questions laconique provoqua un malaise qui dura quelques secondes. C’est une tante qui prit la parole pour y mettre un terme.

« Je ne sais pas ce qui a pris à ta mère pour adopter cette orpheline. Il faut croire qu’elle avait un trop bon coeur, c’est tout en son honneur, mais… Rose, eh bien… sera prise en charge par une délicieuse maison où elle aura la chance de faire son apprentissage avec des jeunes pouliches de son âge, dans un coin un peu plus reculé de Vanhoover.
- C’est un orphelinat ?
- Plus ou moins. Mais ne t’en fais pas, elle y sera très heureuse. »

La tante mentait mal. Grim, le jeune étalon âgé alors de 12 ans comprenait mieux qu’il aurait voulu. Il était déjà considéré comme un fardeau, alors il imaginait très bien ô combien Rose ne comptait pas pour toute cette assemblée. Ils voulaient se débarrasser d’elle, ce qui le mit dans une colère noire. De plus, il savait pertinemment que la délicieuse maison vantée par sa tante était sûrement l’orphelinat le plus miteux et horrible de tout Equestria et qu’elle l’enjolivait pour éviter une scène.

***

Une détonnante fausse note au piano empêcha la compréhension de la suite de la conversation.

« Recommence depuis le début, et n’oublie pas la reprise cette fois. »

La professeur de piano avait déjà la crinière décolorée par les années. Ce qu’elle était vieille, et sévère. Mes sabots me faisaient souffrir et j’étais prise par de douloureux maux de tête. J’étais pourtant incapable de me concentrer. Elle perdait patience et je suis sûre qu’elle se délectait de la douce torture qu’elle m’infligeait depuis une heure à me faire recommencer inlassablement. La famille s’était réunie dans le manoir pour discuter de l’avenir de mon frère et moi. Ils se trouvaient tous réunis dans le boudoir et avaient profité de mon cours de piano pour s’adonner à leur conversation d’adultes. De temps à autre, j’arrivais à capter quelques bribes de conversation, lorsqu’il y avait un mot plus haut que l’autre, mais je n’y comprenais pas grand chose… En tout cas, ils n’avaient pas l’air sur la même longueur d’onde. C’est en entrant dans le salon que mon frère m’arracha des pattes de madame Silver Hoof, furibond. Il sortait du boudoir.

« Viens, Rose. » J’opinai la tête, toujours prête à lui obéir, et trottina à sa suite sous les beuglements de ma professeur. « Grim ! Grim… attends moi. » Il m’emmena dans notre salle de jeu commune sans un mot, avant de me faire face le visage grave. Mon coeur tambourinait dans ma poitrine, allait-il confirmer ce que j’avais cru deviner ? Mes yeux s’embuèrent de larmes lorsque son silence répondit à mes interrogations les plus profondes. « Oh Grim, qu’allons-nous faire ? - Arrête de pleurer ! Tu n’es plus une gamine ! » C’est vrai, j’avais sept ans, l’âge de raison, je n’avais plus le droit de pleurer, mais mon corps refusait de m’obéir. Je contenais mon chagrin aussi bien que je le pouvais, affichant une grimace affreuse tandis que deux larmes perlaient aux coins de mes yeux. Il éclata de rire en voyant mon visage, ce qui eut pour effet de le faire tourner au rouge pivoine. Quand il se calma, il tenta de me rassurer :

« Ecoute ce qu’on va faire. Les oncles et tantes vont se partager ma garde pendant les vacances. Je vais trouver un moyen pour venir te chercher avant que je ne commence l’école. Après, on se débrouillera. Fais moi confiance.
- Je ne veux pas partir, je ne veux pas être séparée de toi…
- Je sais. Sois patiente, je viendrai te sauver. »

***

Il ne vint jamais. J’étais furieuse. Il fallait donc que je me débrouille seule, comme une grande.
Parfois, j’arrivais quand même à lui trouver des excuses. Il était peut-être grand et fort, mais les adultes étaient impitoyables, il n’avait peut-être pas réussi à les confronter ou à s’enfuir… Il doit penser à moi, impuissant dans sa chambre qui est devenu sa prison. Pauvre Grim... Ce n’est pas grave.

« Quelle idiote ! En plus de ne jamais parler, elle est une bonne à rien ! Et ce qu’elle me casse les oreilles à tousser constamment ! Eh, tu resteras le soir pour nettoyer la salle toute la semaine. Et ne t’avise pas de protester. »

Seule dans la grande salle à peine éclairée, j’étais pétrifiée. J’avais pris ma décision, il fallait que je quitte cet enfer. Mais comment ? Par où ? Quand ?

Il était moins une, la surveillante avait pris sa pause et m’avait laissé un peu de temps. Ses clés reposaient sur son bureau. J’avais réussi à me dissimuler dans la pénombre qui, à l’habitude, me tenaillait ardemment. Sans que je réussisse à me rendre compte de l'exploit que je venais d’accomplir, j’étais assaillie par le vent glaciale de l’extérieur. J’ai pensé à revenir sur mes pas, mais l’image de ma tutrice m’enleva tous mes doutes.

***

[Un membre d’un foyer]

Elle était maigre, seule, apeurée, frigorifiée, malade. C’était exactement ce qu’il fallait. Je m’approchai d’elle, lentement, la tête baissée et lui offris un sourire rassurant. Elle redressa son museau vers moi. Lorsque je croisais son regard, je fus comme frappée par la foudre, assailli par l’évidence qu’elle serait très utile à notre famille.

« Comment t’appelles-tu ?
- ...R-Rose, grelotta-t-elle.
- Tu as besoin d’aide ? Elle opina la tête. Bien, suis moi, je vais t’aider. »

Elle semblait vouloir refuser, mais elle n’était pas idiote. Elle se mit sur ses quatre sabots avec toute la peine du monde et je lui offris la chaleur d’un foyer et un piètre repas qui lui paraissait être un festin. Ce qu’elle ne savait pas encore, c’est qu’elle nous sera très utile très bientôt. Je vis dans une grande maison avec les autres, un peu sans-le-sous, qui accueille chaleureusement en son sein poulains ou poneys dans le besoin en échange d’un investissement totale pour la survie de chacun. Ainsi, nous formons une grande famille d’abandonnés de la société. Nous nous débrouillons pour survivre, en se serrant les coudes, en quelque sorte. Comme une seconde chance.

« Tu vas rester avec nous à présent Rose. Je te présente Crimson Poppy. Vous vous ressemblez toutes les deux, considérez vous comme soeur. Ah!, j’oubliais. Tu répondras au nom de Crimson Rose, considère cela comme un cadeau pour aider à ton intégration parmi nous. »
La pouliche grimaça. De prime abord, elle n’appréciait pas d’être renommée ainsi par un inconnu, aussi charmant paraissait-il. C’était comme l’arracher à son bonheur passé. Soudain, elle se rendit compte qu’elle ne reverrait sans doute plus jamais Grim. Il ignorait sa nouvelle adresse. Aussitôt, Rose se renferma et versa son chagrin dans un petit coin du lit commun avec les autres habitants.

***

Crimson Rose s’habitua rapidement à sa nouvelle identité - après tout, elle n’en avait jamais vraiment eu - et à la misère de sa nouvelle vie. Elle sentait l’aversion de Crimson Poppy à son égard. A vrai dire, elle avait l’habitude. A l’orphelinat, aucune des jeunes pouliches ne l’appréciait. La solitude, elle connaissait mieux qu’espéré. Pourtant, avec le temps, elle se rendait compte que leur relation allait être différente. Elle trouvait en son aînée des airs de son ancien frère d’adoption. Ce désir de domination, Rose s’y plia, désintéressée par la lutte constante qui la fatiguait.

Son mentor, celui qui l’avait sorti de la rue, fut bon usage de sa prestance pour assurer son utilité dans le groupe et l’envoya mendier et voler dans la rue. Heureuse de se rendre utile et de partager son temps avec Poppy, Rose s’exécutait, l’esprit léger. Et plus elle grandissait, plus son charme se développait, faisant apparaître son talent sur son flanc quand elle l’eut compris. Mais parfois, il était ralenti par sa santé qui prenait le chemin inverse. Son corps déjà frêle ne se renforçait pas avec le temps. Vivre normalement s’avérait compliqué. Elle manquait souvent l’école, ratait des missions, luttait les nuits contre sa fièvre pour trouver le sommeil.
Arrivée à la majorité, trop fragile, il était impossible pour elle de supporter les exercices du service militaire et elle fut renvoyée chez elle. Elle prit conscience à cet instant qu’elle ne pourrait plus vivre très longtemps en l’absence de soin et dans ces conditions de vie miteuses. Ayant construit un réseau de connaissances de rue, Rose entra en contact avec un trafiquant, qui vendait des médecines douteuses, mais qui suffisait à la rousse, soulagée de sa souffrance constante. Elle utilisait l’argent volé et commençait, petit à petit, à s’éloigner du foyer qui l’avait accueillit alors qu’elle était désespérée. Elle s’intéressa aux trafics illégaux, ou plutôt au beau mâle qui s’occupait de vendre les produits. Rose se plaisait à aider, contre une somme d’argent non négligeable pour son statut sociale actuel. Assez rapidement, une idylle amoureuse naquit entre la belle et son prince sauveur alors qu’il montait les échelons dans sa carrière, assisté par une demoiselle charmante qui lui était d’une aide précieuse pour séduire clients et chefs.

Un jour comme un autre, il lui avoua, hésitant, ses futurs projets alors que les deux amants allaient se coucher : « Rose ?
- Oui ?
- Je vais déménager au Crystal Empire. Et je vais reprendre un trafic de fourrure là bas, c’est l’endroit le plus à même pour ce commerce, je pourrai devenir riche. »

Cette confession eut l’effet d’une violente gifle à Rose. Elle n’avait jamais penser que leur début de paradis allait avoir un terme. Elle communiqua ses craintes à son bien aimé, qui, d’abord surpris, s’empressa de la rassurer : « Mais voyons, ma douce, je veux que tu m’y accompagnes ! » A cet instant, un flot de question tourbillonnait dans son esprit, puis elle se dit que c’était l’occasion rêvée de fuir la misère de son enfance et qu’elle n’avait rien à perdre ici, à moins peut-être une sœur, mais quelle place avait-elle par rapport à son bonheur ?

***

« Poppy. Je m’en vais. Je pense que tu vas me manquer. » Lui annonça-t-elle de but en blanc. Elle vit bien l’effet dévastateur que cette annonce avait provoqué dans le coeur de Poppy, bien qu’elle tentait de le cacher.

Puis elle quitta les lieux pour la dernière fois.

C’est alors qu’elle connut l’ascension fulgurante de la carrière de l’étalon qui allait devenir son mari, et la fracassante dégringolade qui emmena celui qu’elle aimait plus qu’elle même, vers les portes de l’enfer. La désillusion la frappa de plein fouet.

Elle avait appris à ses côtés la magie pendant leur temps libre ; il l’avait poussé à repousser ses limites et à s’améliorer dans la persuasion mentale qui leur était d’un avantage considérable. (Pour cela, ils s'étaient liés avec un magicien qui s'étaient engagé à former la demoiselle contre une belle somme d'argent. Mais ce fut de courte durée, coinçant Rose au stade de débutante.) Tous deux avaient travaillé en équipe pendant une année et demi et étaient prêt à s’aimer plus que jamais dans la perspective d’un bonheur durable. La belle s’était considérablement endurcie et était devenue celle qu’on connaît aujourd’hui.

Malheureusement, cette belle histoire fut rattrapée par la réalité. Son amour avait été victime de la justice et avait été abattu. Il avait quand même réussi à garder son commerce à l’abris et Rose s’était retrouvée seule dans l’entreprise, écrasée sous le poids du chagrin et des responsabilités. Incapable d’assurer la survie de son industrie à elle seule dans cette passe difficile, elle eut l’idée de retrouver sa sœur, dans l’espoir d’y trouver un soutien et pourquoi pas, lui proposer un marché. Crimson Rose récupéra tout ce qu’elle pouvait et ses économies et alla la trouver, abandonnant temporairement sa vie au Crystal Empire.
Comme elle l’attendait de l’ambition de sa chère soeur, les deux juments embarquèrent pour Manehattan. Ce coup de maître permit à Rose de migrer ses productions qui étaient alors déjà recherchés dans le Crystal Empire et rebondir dans un endroit cachés par les activités burlesques du cabaret. Son commerce recommençait à s’étendre au delà de ses espérances, doucement mais sûrement, aidé par son charisme et sa discrétion.
Rose reprenait les rênes de sa vie, indépendante. Elle n’envisageait plus compter sur une présence masculine rassurante, ce second abandon la conforta dans cette décision. Elle ne serait plus une seconde et devait s’assurer elle-même de sa réussite.

A propos du joueur

PUF : Edelweiss
DC : /
Que pensez vous du forum : Il mérite bien plus de membres. La qualité du contexte m'a séduite. (Bonus pour le thème qui est magnifique aussi)
Comment l'avez vous trouvé : Sur un site qui recensait quelques forum My Little Pony, je ne me souviens plus duquel, j'ai directement épinglé le lien du forum en favori.
Avez vous les droits sur l'image du personnage : Le design m'appartient totalement et est fait de ma patte.
Code de Validation : validé par Pained Soul

___________________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 22
Messages : 667
Bits : 6332
DC : Aeon Monarch
Âge du personnage : 26 ans
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier: Civil | Sans Métier
Réputation:
Lieu de Résidence: Devenu Vagabond
Sam 8 Sep - 20:54

Bienvenue ! Ce personnage est tellement cool avec sa maigreur ! Je suis déjà fan du physique Puppy Eyes

___________________________


Pained Soul:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 23
Messages : 12
Bits : 260
DC : /
Hybride

Votre personnage
Rang & Métier: Recherche des personnes disparu
Réputation:
Lieu de Résidence: vagabond
Mar 11 Sep - 23:19

Bienvenue ! Bon courage pour ta fiche ! :D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 18
Messages : 8
Bits : 203
DC : Hello
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier:
Réputation:
Lieu de Résidence:
Dim 16 Sep - 18:06

Je vous remercie de cet accueil ! J'ai fini ma fiche. so happy

___________________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 22
Messages : 667
Bits : 6332
DC : Aeon Monarch
Âge du personnage : 26 ans
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier: Civil | Sans Métier
Réputation:
Lieu de Résidence: Devenu Vagabond
Dim 16 Sep - 20:53

Et bienvenue à la petite soeur ! :B
C'est moi qui vais m'occuper de ta fiche et après l'avoir lu, il n'y aura quasiment rien à faire dessus ! c:
Néanmoins, il faudra malgré tout aborder quelques points O/

• Au début de ton histoire, la tante dit que Rose va aller dans une sorte d'orphelinat, qu'entends-tu par là ?

• Je dois avouer ensuite que l'histoire n'est pas très claire. Elle est envoyée quelque part visiblement, mais sans raison particulière, on la retrouve dans la rue et elle est récupérée par une nouvelle personne... J'ai du mal à comprendre la situation et les endroits où elle est passée :c

Il n'y a donc que l'histoire à revoir car je la trouve un peu brouillon dans le sens qu'il est très compliqué de comprendre ce qui se passe, mais ça devrait être rapide à modifier, ne t'inquiète pas ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas à venir me la poser ! O/

___________________________


Pained Soul:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 18
Messages : 8
Bits : 203
DC : Hello
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier:
Réputation:
Lieu de Résidence:
Dim 16 Sep - 22:19

Alors, j'ai modifié rapidement ce qui me semblait poser problème, si il y a encore des soucis de compréhension, dis moi. Je te cite les passages modifiés !

Citation :
Une voix se détacha de derrière la porte : « Écoute mon garçon, nous avons pris notre décision, qui ne fut pas la plus facile, comprends le bien. Mais tu es grand et je sais que tu te montreras mature et réfléchis. En fonction des malheureux évènements qui ont touché ton père puis plus récemment ta mère, nos condoléances, tes deux tantes se partageront ta garde pendant les vacances puis tu viendras chez moi à la rentrée des classes. C’est compris ?
- Et Rose ? »

Cette question laconique provoqua un malaise qui dura quelques secondes. C’est une tante qui prit la parole pour y mettre un terme.

« Je ne sais pas ce qui a pris à ta mère pour adopter cette orpheline. Il faut croire qu’elle avait un trop bon coeur, c’est tout en son honneur, mais… Rose, eh bien… sera prise en charge par une délicieuse maison où elle aura la chance de faire son apprentissage avec des jeunes pouliches de son âge, dans un coin un peu plus reculé de Vanhoover.
- C’est un orphelinat ?
- Plus ou moins. Mais ne t’en fais pas, elle y sera très heureuse. »

La tante mentait mal. Grim, le jeune étalon âgé alors de 12 ans comprenait mieux qu’il aurait voulu. Il était déjà considéré comme un fardeau, alors il imaginait très bien ô combien Rose ne comptait pas pour toute cette assemblée. Ils voulaient se débarrasser d’elle, ce qui le mit dans une colère noire. De plus, il savait pertinemment que la délicieuse maison vantée par sa tante était sûrement l’orphelinat le plus miteux et horrible de tout Equestria et qu’elle l’enjolivait pour éviter une scène.

Citation :
Elle semblait vouloir refuser, mais elle n’était pas idiote. Elle se mit sur ses quatre sabots avec toute la peine du monde et je lui offris la chaleur d’un foyer et un piètre repas qui lui paraissait être un festin. Ce qu’elle ne savait pas encore, c’est qu’elle nous sera très utile très bientôt. Je vis dans une grande maison avec les autres, un peu sans-le-sous, qui accueille chaleureusement en son sein poulains ou poneys dans le besoin en échange d’un investissement totale pour la survie de chacun. Ainsi, nous formons une grande famille d’abandonnés de la société. Nous nous débrouillons pour survivre, en se serrant les coudes, en quelque sorte. Comme une seconde chance.

___________________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 22
Messages : 667
Bits : 6332
DC : Aeon Monarch
Âge du personnage : 26 ans
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier: Civil | Sans Métier
Réputation:
Lieu de Résidence: Devenu Vagabond
Mar 18 Sep - 22:52

Parfait ! On peut donc passer à la question de validation et ensuite tout sera bon ! c:
La réponse devra être notée à la suite de ta fiche dans la partie code, il faudra expliquer la réponse et non pas faire un copié collé, car notre but est de voir si vous avez bien compris l'univers O/

Quels sont les deux branches pour faire des études supérieurs au Moonlight Realm ?

___________________________


Pained Soul:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 18
Messages : 8
Bits : 203
DC : Hello
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier:
Réputation:
Lieu de Résidence:
Mer 19 Sep - 15:19

La réponse a été ajoutée, en espérant qu'elle convienne !

___________________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 22
Messages : 667
Bits : 6332
DC : Aeon Monarch
Âge du personnage : 26 ans
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier: Civil | Sans Métier
Réputation:
Lieu de Résidence: Devenu Vagabond
Jeu 20 Sep - 15:51

TU ES VALIDÉ !

Réponse correcte, je valide le code et ta présentation !

C'est avec plaisir que je te valide !

Je vais être franche, j'adore le travail que vous avez fait sur les deux Crimson ! Leur histoire est hyper original, l'histoire est super intéressante et j'ai adoré découvrir la belle Crimson Rose.

Elle est belle, d'une grande classe et imposant le respect en plus d'avoir un rôle hyper bien trouvé. Bien que la vente de fourrure soit autorisé à Equestria, je pense que peu de gens auraient eu l'idée de faire un personnage lié à ce troc, et plus encore dans un objectif de marché illégal !

J'ai hâte de te voir rp et de pouvoir découvrir tes rps et l'histoire les péripéties que devra affronter Crimson Rose dans le futur !

À présent...

Tu obtiens 200 bits pour ta fiche.

Maintenant que tu es validé, il te faut remplir ton répertoire Rp juste Ici.
Si tu n'as pas d'idées avec qui rp, je te recommande de poster une demande de rp Ici.
Si tu veux pouvoir rester connecter avec les autres membres à travers des courriers ayant un impact sur le rp, je t'invite à jeter un œil aux Taletellers juste .
Et enfin, si tu désire rester au courant de l'actualité de l'univers ou tout simplement faire un tour dans le magasin, voici les rumeurs ici, le panneau d'affichage ici et le bazar Equestria juste !

Sur ce, bon jeu à toi !  BLBLBLBLBLBLBL


___________________________


Pained Soul:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARIE & MARGARETH ♛ « La rose a l’épine comme amie. »
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. 〘PV Nagareboshi Ruika〙
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis

Equestria Story : Begin The End :: Equestrian Registers :: Recueil des Aventuriers :: Validées-
Sauter vers: