Just behind me, only toxic things and corpses - Poison Glow

avatar
Age : 22
Messages : 4
Bits : 0
DC : Northern Light, Yiazmat, Aerye
Lun 26 Mar - 11:59


Poison Glow

38 ans / RISING SUN PROTECTORATE / Terrestre

Physique

Le première chose que l'on remarque lorsque l'on observe le Terrestre, c'est son apparence étrange et surtout ce masque qui ne laisse même pas entrevoir son regard. Ainsi que sa taille, le Terrestre est vraiment grand, habillé de la tête au sabot sans que l'on puisse voir chez lui la moindre parcelle de chair. La seule chose provenant de son corps que l'on peu apercevoir est sa queue, aussi noire que du goudron, flottant doucement lors de sa marche dans le désert.

Son corps est en premier lieu habillé d'un manteau court de couleur bien sombre lui aussi, composé de tissu sur plusieurs couche ne laissant pas passer les rayons du soleil. Il lui enrobe doucement le cou, mais laisse le col à découvert. En dessous se trouve une armure à plate en cuir noir, légère et confortable en plus de lui offrir un protection décente. Le Terrestre porte encore en dessous un justaucorps presque moulant qui lui couvre presque la totalité du corps, s'arrêtant en haut de gorge et entourant même ses sabots. Celui lui sert également de protection lorsqu’il pratique l'alchimie.

Au niveau de son ventre se situe une lanière en cuir dur et de bonne facture, assez solide pour supporter un poids conséquent. Ce poids... il s'agit d'une cercueil en bois légèrement décoré, d'une teinte mélangée de gris et de noir, possédant quelques reliure ici et là. Ce dernier est particulièrement lourd, contenant cette fameuse fiole géante qui répand son poison. En elle-même, la fiole est transparente et malgré tout d'un verre solide, de sorte qu'une lame ne puisse pas la briser facilement. Elle contient un liquide verdâtre à l'apparence sinistre et ne présageant rien de bon. Cette dernière est scellée avec un gros bouchon de liège, une bande de tissu blanc se situe sur le goulot, de sorte qu'il n'ai qu'à tirer dessus pour répandre son mal. Un seul geste pour l'ouvrir légèrement et laisser le gaz sortir, tirer la bande blanche dans le sens inverse permet de refermer la bouteille grâce à un petit mécanisme. L'alchimiste porte quelques petites potions sur ses cuisses, bien rangée dans des endroits prévu à cet effet dans sa tenue.

Son visage est sans cesse habillé d'une masque entièrement blanc à la forme d'une bec d'oiseau, possédant quelques brèves décorations rouges et noires au niveau des yeux. Attaché à son visage grâce à des cordelettes dorées, le masque se fini dans une sorte de cagoule rouge en cuir qui vient se refermer à la base de son cou de sorte que l'on ne puisse pas voir son pelage d'une quelconque manière. Le sommet de son crâne possède aussi cette particularité, coiffé d'une chapeau abîmé par la chaleur et le temps lui aussi en cuir. Une fine bandelette rouge se tenant par dessus, ce couvre-chef dissimule également ses oreilles.

Passant à coté de lui, l'on entendra son souffle étouffé par son masque dans un bruit sinistre. Ainsi qu'un crissement, celui de son large bouclier de bois et d'acier traîner dans le sable. Tout cet équipement est lourd mais il ne semble pas avoir de difficulté à le porter. Il se bat uniquement avec ce bouclier ses potions et ses sabots, n'utilisant aucune arme.

Cette apparence lui à donné son surnom pour ceux qui l'on aperçu et qui son encore en vie. Personne n'as jamais vu son visage car il porte ce masque en permanence. Mais en dessous qu'en est-il vraiment?

Poison est un Terrestre, pas d'aile... pas de corne et cela lui suffit, physiquement il est fort et tout en muscle. Pas besoin d'agilité, ni de vitesse, sa seule force lui suffit avec son entraînement martial, qu'il arrive à attraper son adversaire lui suffit amplement pour l'abattre.

Néanmoins ce corps lui apporte beaucoup de douleurs également, si l'on retire cette couche de protection pour ne pas avoir à subir le regard du monde on découvre certes une personne forte, mais aussi dans un piteux état. Couvert de bandages sur les pattes et le torse, son visage en est également recouvert jusqu'au narines. Certains son couvert de son sang, et l'odeur qu'il dégage en enlevant son habit est à faire tomber les mouches. Il porte sur ses épaules en surplus, de petites lanières de cuir pour éviter que les fortement des cordelles ne frotte trop, il possède également une ceinture, portant divers petits sacs avec bien souvent des onguents pour traiter ses plaies. Une paire de gants se retrouvent sur ses sabots avants, le protégeant des produits acides qu'il manipule parfois lors de ses expériences. Son pelage est totalement noir, mais décoloré surtout aux niveau des sabots.

En dessous des bandages se trouvent de nombreuses petites blessures, qu'elles soient du au combat, ou à ses expériences, on y trouve aussi des trace de brûlures, des marques de tout types. Il se trouve que lorsque l'alchimiste vient à manquer de cobayes il fasse ses expérimentations sur lui même ce qui lui donne cette apparence. De sa crinière il ne reste plus grand chose, juste quelques longues touffe de poils entre des zones chauves.

Son œil gauche est totalement aveugle, d'un blanc total on ne voit même pas de pupille, l'autre est vert, exactement comme sa potion fétiche. Suite à une expérience sa joue droite à pourrie, l'on voit désormais ses dents si l'on parvient à lui retirer les bandages qui lui couvre la mâchoire.
SurnomBlack Scourge
SexeÉtalon
Race des parentsTerrestre et Licorne
SexualitéAucune
MétierNettoyeur
Lieu de résidenceBaltimare
Cutie MarkLa Cutie Mark de poison est une fiole contenant une sorte de liquide vert ne paraissant pas bien goutteux.TalentLe talent de Poison est l'alchimie, potions, poisons, il est capable de réaliser de nombreuses choses, il en profite pour réaliser de nombreuses expérimentations, bien qu'il manque de cobayes.

Potions majeures
Gaz empoisonné: Dans le cercueil que Poison transporte, ne se trouve pas un corps mais une grande fiole contenant une sorte de liquide vert. Ce dernier se vaporise au contact de l'air pour se répandre autour de Poison dans une sorte de fumée couleur verdâtre parfaitement visible pour n'importe qui. Ce gaz est toxique et mortel en cas d'une trop grande exposition, néanmoins il est relativement lent à agir et pour recevoir une dose mortelle il faut y être exposer au moins une quinzaine de minutes.

Néanmoins ce gaz se dissipe rapidement dans un environnement aéré, s'il est très efficace en intérieur, en extérieur son efficacité est extrêmement réduite, les sort de vent sont également très efficace pour le contrer. Il existe un masque pour se protéger du gaz, Poison le porte en permanence sur le visage. Il n'est effectif que si l'on le respire, le toucher sous forme de liquide ne provoque rien.

Potions mineures
Sticky thing: Une fiole remplit d'une mixture d'un mélange entre le vert et le jaune, la fiole ce lance comme une pierre et le contenu est très collant. Il est difficile de se déplacer si l'on a les sabots prit dedans. Lancée au sol ou sur un mur, une petite zone circulaire devient collante à l'endroit touché.
Acide cassant: Cet acide ronge efficacement le bois et le métal, fragilisant les armures et émoussant les lames, un coup de sabot bien placé peut alors les briser. (Ne fonctionne pas sur les matières précieuses des armes spéciales).

Personnalité

Poison est considéré comme un génie dans le domaine de l'alchimie, se distinguant rapidement dès sa jeunesse des ses pairs les moins habiles. Ses talents dépassent de loin ceux de ses compatriotes, il aurait pu révolutionner le monde de ses compétences.

Néanmoins, Poison est devenu fou au cours d'une expérience. Un essai alchimique, le tout premier qu'il essaya sur sa personne le transforma de cette manière. Ce fut alors comme si toute la propagande de ces dernière années fit enfin effet sur son moral et il devint un adulateur de la grande Prima Verde. Il perçoit cette jument comme sa reine, non, comme une déesse intouchable et magnifique à laquelle à jura d'obéir, et de réaliser ses quatre volontés. Il ne l'aime pas, il la vénère, plus fascinante qu’elle dans ce monde cela n'existe pas pour lui.

Poison n'as plus peur de la mort depuis qu'il sert avec ferveur sa déesse. La seule chose qu'il craint vraiment est de la perdre, bien qu'intérieurement il la pense immortelle. Sachant qu'il fera tout pour que rien ne lui arrive, sauf désobéir à ses ordres. Pour elle il est devenu un assassin et sera capable de réaliser des génocides complets. Rien ne l'arrêtera s'il agit pour elle et lorsque pour elle il accomplit quelque chose, il en arrive à rire doucement, délirant qu'elle le regarde et qu'elle soit fière.

Le Terrestre à également un maître qui n'est plus de ce monde, un apothicaire dont il a oublier le nom dans sa folie. Il la tué lui-même, mais ne s'en souvient même pas, dans ses délires il semble le voir à coté de lui, admirant sa manière de créer des composants mortels. S'imaginant lui parler, paraissant parfois se parler tout seul. En vérité il n'a que faire de la mort et de la destruction que provoque son dur labeur, tant que cela satisfait sans déesse, lui-même le sera à son tour, prêt à passer à l'étape supérieure, plein d'audace et de folie. Qu'importe que ses créations plongent le pays dans un nouvel univers de souffrances.

Malgré sa folie lorsque l'on lui parle, cela n’apparaît pas le moins du monde aux premiers abords. Il est poli, peut-être même trop sans pour autant en faire un excès évident à deviner. C'est lors de ses missions pour Prima qu'il dévoile toute l'étendue de son délire, parfaitement imprévisible et dangereux pour allier comme ennemis.

Mais pour un monstre il est fait de papier, n'étant guère plus qu'un être à la fois détruit et reconstruit pas des décoctions plus étranges les unes que les autres. C'est parfois à se demander de qu'elle manière il est encore en vie. Sa soif de progrès ne semble pas avoir de limite et il en viens à tester ses produits sur lui-même lorsque les cobayes vienne à manquer.

Dans la vie quotidienne, il est d'une discrétion exemplaire, à vrai dire s'il possède de nombreux meurtres sous les ordre de Prima à son actif, pour presque chaque citoyen il ne reste qu'une rumeur, voir un mythe. Il vit au château et y possède un petit laboratoire, ne sortant de ce dernier que très rarement en fonction de ses envies. Ayant le devoir de ne pas trahir les inspirations de sa reine, cette dernière met au profils ses "talents" pour éliminer tout ceux qui sont jugé dangereux pour son règne. Opposants politiques, mercenaires mécontents, rebelles ou tout simplement une personne qui lui à déplut, tout ce petit monde est susceptible de recevoir la visite de Poison une fois découvert. Il est un Nettoyeur au service de sa déesse, prêt à purger ce monde pour elle. On ne retrouve alors que les corps inertes de ses victimes, se demandant comment l'on en est arrivé à ce point là. Les personnes ayant connaissance son existence sont très rares, la seule pouvant lui ordonner quoique ce soit étant Prima elle-même.

Histoire

Poison est née à Lost Pégasus, dernier descendant d'une longue lignée d'alchimiste. Dès son plus jeune âge il fut entraîné pour poursuivre le dessin de sa famille, propager la connaissance alchimique et aider à la progression dans ce domaine. Rapidement l'on pu constater de sa maîtrise et de ses talents, il avait beau être jeune, ses talents dépassèrent rapidement ceux de ses pairs et il se distingua des autres alchimistes moins habile alors qu'il était encore qu'un jeune enfant. C'est sans surprise que ses géniteurs prirent la décision de l'envoyer chez le tristement célèbre apothicaire du nom de Crimson Green, connu pour son érudition en toute particulière en alchimie. Ce dernier n'avait pas pour habitude de prendre le disciple mais recueilli le jeune Poison alors âgé de onze ans lorsqu'il entraperçu son potentiel. Crimson était un Licorne travaillant d'ores et déjà pour l'armée du Rising Sun Protectorate, c'est donc tout naturellement qu'il en profita pour enseigner à ce jeune alchimiste la bonne propagande de ce royaume.

Au début envoyé chez l'apothicaire pour recevoir des connaissances et des conseils avisés, les parents de Poison faisant majoritairement confiance à ce dernier grâce à sa réputation, le Terrestre en grandissant ne fit que se conforter dans les idées que lui offrait son maître tout en poursuivant son apprentissage de l'alchimie bien que ce ne fut majoritairement pas pour en faire de bonnes choses. Dans les laboratoires de Crimson, le jeune alchimiste travaillait avec ferveur, apprenant tout ce qu'il pouvait des compositions mortelles de son maître. C'est ainsi que à la fin de son adolescence, Poison possédait déjà toutes les cartes entre les sabots pour surpasser son mentor, une lueur mauvaise s'était allumée dans son regard, sachant pertinemment qu'il surpassait tout le monde dans son domaine et que son destin était de réaliser de grandes choses. Ce n'est pas pour autant qu'il passage à l'acte tout de suite, il était... patient, et savait parfaitement attendre son heure juste pour avoir la meilleure occasion d'agir. Dans le laboratoire de son maître, il commença à expérimenter dans son coin, offrant déjà ses travaux à l'Institut de la guerre du royaume.

Il savait parfaitement que un jour quelque chose se provoquerait qui lui permettrait de prendre l'ascendant, et ce jour arriva lorsque son mentor dans une expérience ratée parvint à se tuer tout seul. Une étrange mixture lui explosant au visage, lui détruisant alors la face. Crimson décéda alors quelques jours plus tard sur son lit d'hôpital, en proie à la douleur de sa dernière création.

C'est alors que plein d'audace, Poison décider de passer à la vitesse supérieure de ses expériences, il était prêt à partager son génie avec le monde quand bien même ce dernier pouvait offrir une nouvelle ère de souffrance. Après tout il n'avait que faire de la mort et de la destruction que pouvait provoquer les fruits de son dur labeur. Ceux qui le fréquentaient à cette époque vous diront que sa soif de progrès était comme insatiable et que il y avait des rumeurs sur lui disant que lorsque les cobayes venaient à manquer il testait ses décoctions sur sa propre personne.

Jusqu'alors, l'alchimiste c'était montré relativement distant se contentant de livrer à l'Institut de la guerre selon ce qu'ils avaient besoin, se concentrant en priorité sur ses recherches plus que sa dévotion envers son pays. C'est alors que ce fut à son tour de faire une erreur, qui allait changer drastiquement sa vie à jamais. Les rumeurs comme quoi il testait ses produits sur sa propre personne étaient totalement vraies et de son expérience découla sa transformation psychique. Sa potion au départ lui donna simplement mal au crâne, cette douleur devint de pire en pire, lui donnant la sensation de se faire presser le crâne dans un étau. C'était un supplice, lui qui se retrouvait enfermé dans son labo, sans pouvoir recevoir la moindre aide, à subir cette douleur sans cesse. Il subit ce traitement durant 3 jours complets, hurlant à s'en déchirer les cordes vocales, il pouvait bien le faire de toute manière personne ne pourrait l'entendre là où il se trouvait. Au bout d'un moment, Poison commença même à songer au suicide, une première tentative fut exécuté, il en résulta alors cette immense balafre qu'il a aujourd'hui sur le visage et qui expose sa mâchoire à la lueur du jour.

Mais au bout d'un moment, il crut assister à un miracle, il posa son regard sur une image de propagande avec le portrait de la dirigeante du royaume. Étrangement lorsqu'il la vit, la douleur s'arrêta, il n'avait pas cessé de trembler. Son génialissime cerveau tenta de trouver une réponse, cette dernière fut parfaitement illogique, cette personne sur ce prospectus était une déesse qui venait de lui venir en aide. Le Terrestre entendit comme sa voix résonner au travers de son crâne. S'agenouillant devant l'image, il embrassa alors le vieux papier couvert de poussière, jurant fidélité à cette déesse qui représentait le soleil en son cœur. Après lui avoir infligé une immense douleur la potion lui avait finalement retourné le cerveau.

Sa pensée se transforma alors, sa quête de progrès devenant une adulation pour la dirigeante du royaume solaire. Dès lors il allait tout faire pour essayer de lui parler, de la servir, c'était devenu une nouvelle lubie, son nouvel objectif. Il pensa alors a essayé de se faire remarquer par sa déesse. Et pour parvenir à cette fin quel meilleur moyen que d'accomplir un fait militaire? Surtout dans un pays où l'armée a une place très importante. Le Terrestre décida alors de s'engager, rejoignant l'Institut de la guerre avec lequel j'avais déjà travaillé pourrait devenir un combattant obéissant mais bien déterminé à accomplir son but premier.

Tout comme n'importe quel autre recrue, il fut entraîné et suivit la formation qui incombait à chaque soldat. Lui cherchait à la pousser à l'extrême pour devenir plus fort que n'importe qui d'autre et ainsi avoir plus de chance de se faire remarquer. Rien était trop pour une rencontre avec Prima Verde, il pourrait même s'arracher les membres juste pour quelques secondes. L'on le voyait alors comme un soldat un peu étrange, continuant quelques activités en plus de l'armée. Il n'avait pas abandonné le domaine dans lequel il était LE meilleur, n'ayant absolument rien appris de son erreur passé il continue à tester ses drogues sur lui-même, essayant laquelle pouvait être la plus efficace dans divers domaines. Parfois cela donnait des résultats négatifs mais il s'en fichait c'était bien, le tout était d'avoir un résultat, n'importe lequel.

Commençant sa nouvelle vie de soldat, il entama quelques missions simples, ne se montrant pourtant pas très patient quant à ces dernières. Il était redoutablement efficace, utilisant ses poisons et ses décoctions pour achever ses adversaires sans le moindre scrupule. Mais il désirait plus, ce n'était pas en faisant des patrouilles que ça déesse allez le remarquer. Une opportunité s'offrit alors à lui un jour, Poison écouta la discussion entre quelques-uns de ses supérieurs et découvrit alors car elle allait bientôt avoir lieu pour rabattre une planque de rebelles.

Pour lui c'était l'occasion rêvée, il avait décidé d'agir et de s'y rendre en solitaire sans l'aide de personne. Quitte à désobéir à tous les ordres qu'on pouvait bien lui donner, il allait le faire car il avait décidé de le faire. Ces personnes étaient les ennemis de sa reine, il y avait ni pitié à avoir, ni questionnement quand à savoir s'il fallait les éliminer ou non. Néanmoins, cela reste une mission difficile, même si le Terrestre était fou, il n'en restait pas moins très intelligent. Il lui fallait quelque chose qui lui permettrait d'accomplir cette mission sans aucune aide, d'accomplir un véritable génocide de rebelles. Et ce donc il avait besoin... il allait le créer. Utilisant de toutes les connaissances et de toute son expérience d'alchimiste, il créa alors en une nuit ce qui allait devenir sa marque de fabrique, un poison puissant qui se répandrait dans l'air, capable de tuer n'importe qui qui aurait le malheur de le respirer trop longtemps.

Lorsque finalement l'alchimiste ressorti de son laboratoire, il était habillé d'une tenue entièrement sombre qui masquait chaque parcelle de son corps ainsi qu'un étrange masque, prototype de celui qu'il porte aujourd'hui. Se retrouvant parfaitement irreconnaissable, le fou décida de passer à l'action immédiatement. Peut-être serait-il envoyé en cour martiale pour cela, il ne craignait pas la mort de toute manière puisqu'il agissait pour elle.

Discrètement il déroba les rapports de l'armée pour connaître l'emplacement exact de cette planque de rebelles. Puis sans perdre un instant si rendit pour commencer le nettoyage.

Le premier poney qui est suspecté d'être un rebelle, fut emmené dans un lieu isolé discrètement et fut étranglé à sans bruit. Poison n'aimait pas faire couler le sang au travers de l'acier, il n'avait pas de mal à agir de cette manière ayant entraîné son corps plus que de raison. Puis avec minutie, il bloqua chaque sortie une par une, personne ne s'échappait jamais de là, ce lieu sera un tombeau pour tous les rebelles se trouvant.

Lorsqu'il ne resta plus qu'une seule et unique entrée, l'alchimiste si posta comme un gardien inébranlable refusant de bouger peu importe ce qui pouvait lui arriver dessus. Il commença alors à répondre son poison mortel à l'intérieur de la structure sans que personne ne s'en aperçoive. Une douce symphonie se fit alors entendre, celle des cris de ceux mourant lentement de son art. Il y a bien quelques personnes pour tenter de s'échapper par la seule sortie possible, mais il était là pour les empêcher de s'évader de ce tombeau de gaz.

Lorsque le silence tomba enfin, lorsque plus qu'il n'y eu plus personne pour gratter jusqu'au sang les sorties bouchées, lorsque aucun cri ne parvint à ses oreilles, l'alchimiste su enfin qu'il avait accompli sa mission. Il retourna à l'Institut de guerre et rendu son rapport à ses supérieurs qui au début le prirent pour ce qu'il était: un fou. Mais après investigation, il se révéla que le Terrestre avait dit la stricte vérité. Il y avait que quelques personnes au courant de cette affaire, l'information fut remontée en haut, Poison fut enfermé dans une prison à Baltimare pour avoir désobéi aux ordres, il aurait dû être exécuté, mais c'est supérieur attendez la réponse des hautes instances pour être définitivement fixé sur son sort car en dépit de la cruauté de ses actes et dans son manque de respect des règles de l'art mais il avait éliminé à lui seul toute une planque qui contenait selon les rapports au moins une trentaine d'individus. Ce n'était pas négligeable qu'une personne comme lui pouvait t'être utile, quand bien même pour cela il devait être traité en monstre.

La réponse finit par arriver, elle aillait venir personnellement alors qu'il ne pouvait même pas la saluer respectablement, attaché comme un chien. Sa reine... sa déesse... Elle était si parfaite, même étonnée de ses agissements, elle le questionna longuement, il répondit en toute franchise. Puis vint la question où elle lui demanda pourquoi, c'est alors qu'il lui répondit.

"Pour vous..."

On ne sait pas trop ce qui se passa entre eux ensuite, ils restèrent ensemble dans cette pièce à parler de longues minutes durant. Exprimant son fanatisme, son envie de la servir, sa folie. Le Terrestre sortit de cette rencontre libre, avec un autre but, une autre mission. Mais déjà il se retrouvait avec d'autres personnes à éliminer, chaque personne qui savait devait mourir pour elle.

Les quelques autres personnes qui avait été mit au courant, nul ne devait être oublier pour que tout soit parfait, il ne fallait tolérer aucune erreur, seules les personnes de confiances devaient être mit au secret. Avec cela, il ne lui restait plus qu'à finir le travail en éliminant chaque personne qui avait pu le connaître intimement lors de son existence il y avait peu de personnes, son mentor par exemple mais le travail avait déjà été fait, restait alors sa famille... L'alchimiste ne les avait pas revu depuis qu'il était devenu professionnel, il n'envoyait plus de lettres, pas le moindre message durant des années. Lorsqu'il revient dans sa ville natale, ce ne fut pas difficile de les retrouver, rien n'avait changé, le passé était immuable. De ses souvenirs, ils furent les seuls à ne pas avoir à souffrir lorsqu'il fut le moment de rendre le dernier soupir, sur ces quelques personnes il n'utilisa pas son génie, les laissant fermer les yeux sans même qu'il puisse s'en rendre compte.

Presque personne n'était au courant de son existence désormais, agissant de cette manière il venait de gagner la confiance de sa reine. Lorsqu'il revint vers elle, il était devenu celui que seules certaines personnes connaissent aujourd'hui. N'obéissant que sous ordre direct de Prima Verde et de personne autre. Poison à abandonné son nom de naissance, devenant "Black Scourge" pour chacun.

Son existence reste encore et toujours un mystère, de nombreuses personnes pensent qui ne s'agit là que d'une légende du Rising Sun protetorate. Celui qui se faisait autrefois nommer Poison Glow n'est plus guère qu'un poney à la fois détruit et maintenu en vie de par des décoctions qu'il à lui-même créées. Un millier de brûlure ayant remodelé sa silhouette ravagée, l'exposition à des éléments terribles l'ayant défiguré à jamais, lui causant bien des douleurs. Ne se souvenant guère des personnes qu'il à exécuté sous les ordres de sa déesse, il ne compte même plus les victimes de ses potions. Ses actes ils les accomplit encore aujourd'hui, mais le monde bouge sans cesse, la guerre est proche...

A propos du joueur

PUF : Yiaz
DC : North, Yiaz, Aerye
Que pensez vous du forum : PLUS DE POPULACE MWAHAHAHA
Comment l'avez vous trouvé : C'est lenny!
Avez vous les droits sur l'image du personnage :
Code de Validation : Une question qui vous sera posée concernant l'univers
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
http://ryutora.forumactif.org/
Age : 22
Messages : 65
Bits : 140
DC : //
Âge du personnage : 26
Hybride

Votre personnage
Rang & Métier: Civile & Chasseuse & Marchande de Plumes
Réputation:
Lieu de Résidence: Cloudsdale
Lun 26 Mar - 13:59

BOOOOOOOOOM

___________________________



Merci Dismy. ~ ♥

Merci Shadoune *.* ~ ♥
Merci Dismy.~ ♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 18
Messages : 52
Bits : 2116
DC : Non
Âge du personnage : 58 ans
Pégase

Votre personnage
Rang & Métier: Général du Moonlight Realm
Réputation:
Lieu de Résidence: Crystal Empire
Lun 26 Mar - 21:57

Re-bienvenu :3

___________________________


La tempête arrive en #000099
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 22
Messages : 4
Bits : 0
DC : Northern Light, Yiazmat, Aerye
Dim 1 Avr - 23:20

I finish this one :3

___________________________


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 22
Messages : 135
Bits : 2715
DC : Winter Veil
Âge du personnage : 26
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier: Civil - Courtisan
Réputation:
Lieu de Résidence: Fleur de Lune
Jeu 5 Avr - 22:52

Pouet !

Alors, je vois en effet que tu as finis de tout écrire, mais je vais te demander de corriger ton histoire. Au delà des fautes un peu nombreuse (mais bon, presque tout le monde en fait un peu) , beaucoup de tes phrases sont incompréhensibles. "Crimson c'est à quelques jours plus tard sur son lit d'hôpital, en proie à la douleur de sa dernière création. ", "Une opportunité s'offrit alors à lui un jour, Poison écouta la discussion entre quelques-uns de ses supérieurs et découvrit alors car elle allait bientôt avoir lieu pour rabattre une planque de rebelles." Voilà, quelques petits exemples pour illustrer mes propos.

Je finirai de lire ton histoire, une fois cette dernière corrigée :)

Bon courage à toi :)

___________________________


On m'écoute en #ff33cc

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 22
Messages : 4
Bits : 0
DC : Northern Light, Yiazmat, Aerye
Sam 7 Avr - 19:17

j'me suis gourré, j'ai pas mit la version corrigé du texte, j'ai edit pour le coup.

___________________________


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 22
Messages : 135
Bits : 2715
DC : Winter Veil
Âge du personnage : 26
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier: Civil - Courtisan
Réputation:
Lieu de Résidence: Fleur de Lune
Jeu 12 Avr - 18:33

Alors, j'ai lu l'histoire de Poison et je pense que tu aurais du me mp pour qu'on en parle avant.

Premièrement : Les soldats ne se battent pas avec l’alchimie, donc Poison peut continuer l’alchimie mais totalement hors de l’armée.

Deuxièmement : Ton premier massacre me semble assez clichés et légèrement irréaliste, au niveau de la scène où Poison vient à bout de plusieurs personnes avec juste un couvercle de tonneau. Surtout que la panique peut te donner des poussées d’adrénaline.

Troisièmement : En tant que soldat classique, Poison n’est pas sensé savoir où se cache les dossiers secrets, et les dérober aussi simplement que ça, ce n’est pas possible.

Quatrièmement : Prima ne se serait pas donné la peine de le convoquer, et encore moins de faire sortir tout le monde pour juste parler avec lui.

Cinquièmement : Prima n’aurait pas fait tué les supérieurs de Poison, étant donné qu’il s’agit de ses meilleurs éléments.

___________________________


On m'écoute en #ff33cc

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”

Equestria Story : Begin The End :: Equestrian Registers :: Recueil des Aventuriers-
Sauter vers: