Changeling Swarm

avatar
http://equestria-story.forumactif.org
Messages : 185
Bits : 90012
PNJ
Dim 1 Oct - 22:39

Dossier : Changeling Swarm


Dessin © Siansaar
La ruche a des règles strictes et très différentes du reste du monde -du moins des autres races-. La vie au sein de l'essaim n'a pas beaucoup évolué depuis le temps des princesses, néanmoins il n'existe de nos jours plus que la ruche de Nymphalis. Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour tout savoir sur la société des changelings.

L'origine de Changeling Swarm

Tous ignorent comment les changelings sont apparus, mais ils ont toujours été là. Craints depuis la nuit des temps, on ne compte jamais plus de deux ruches par pays car ces créatures sont hostiles aux autres tribus de leur espèce. La ruche d'Equestria fut toujours unique dans la pays et aussi loin que l'on se souvienne, elle était dirigée par Chrysalis. Cette dernière, une grande beauté glaciale, était connue pour ses différents plans de conquêtes et l'éducation stricte qu'elle donnait à ses enfants, leur apprenant tous à se battre pour que chacun puisse attaquer à ses côtés. Aux yeux de la mère des changelings, si la ruche devait disparaître, tous devraient mourir avec elle. Ainsi, les civils et même les enfants à peine en âge de combattre devaient la rejoindre sur le champ de bataille et c'est cette image d'un peuple froid et tyrannique qui valut aux changelings leur réputation de monstres assoiffés de pouvoir. Néanmoins, ses petits savaient qu'elle était en réalité aimante et que son fort tempérament était alimenté par la crainte et le désespoir de voir son peuple dépérir.

Car, malheureusement, si ces insectoïdes n'avaient pas besoin de s'alimenter en plantes ou en viande, il leur était vital de se nourrir en dévorant les sentiments des poneys. Pour cela, les changelings n'avaient qu'à utiliser un sort unique à leur race pour aspirer une grande quantité d'amour en prenant la forme d'un être aimé. Néanmoins, même en restant près d'un vivant, ils finissaient par drainer leur amour et leur énergie. Ainsi, le monde entier les fuyait car ils étaient condamnés à tuer peu à peu ceux qu'ils approchaient, quand bien même ils ne l'auraient voulu, maudits par leur capacité innée.

Il y a un peu moins de mille ans, la reine Chrysalis tenta une nouvelle attaque contre les poneys d'Equestria en s'attaquant à Canterlot où elle se fit passer pour la princesse Cadance lors de son mariage. Cet ultime assaut qui s’avéra un véritable fiasco, provoqua un sentiment général de ras-le-bol chez les poneys qui, dès lors, se mirent en quête de traquer et tuer tous les changelings, rendant leur vie plus pénible encore et leur espèce plus faible qu'elle ne l'était déjà. Chrysalis tenta vainement diverses attaques sur des villes plus petites mais à chaque combat, ses petits se faisaient détruire si bien que la race faillit disparaître d'Equestria. Puis, il y a soixante-huit ans, alors que la guerre avait éclatée entre Twisted Soul et les alicornes, celui-ci pénétra la ruche et à lui seul, évinça chaque créature qui se dressait devant lui. La reine eut beau essayer de défendre ses sujets et le vaincre, elle ne parvint pas même à lui infliger la moindre blessure et l'étalon la tua et réduisit son corps en poussière. Pris de panique, les survivants fuirent la ruche et ceux qui ne furent pas tués par les soldats devinrent pour la plupart fous, trahissant d'eux-même leur couverture, condamnant leur vie par la même occasion. Les drones furent presque exterminés et les primaires parvinrent difficilement à se cacher.

Cependant, les fuyards laissaient souvent dans leur sillage une piste de tristes victimes, coquilles vidées de leurs sentiments, rendant leur traque bien plus aisée. L'espèce évolua rapidement, une particularité chez les changelings, et ainsi, ils purent trouver un nouveau moyen de s'alimenter, à travers le contact des muqueuses. Puis, il y a quarante ans, une princesse arriva à Equestria. Dénommée Nymphalis et originaire des Landes Éternelles, elle fut l'unique survivante de sa ruche précédente, détruite par les Numinozes, l'un des deux peuples habitant les Landes. Horrifiée par la situation des changelings de ce pays, elle voyagea à travers les trois royaumes et se servit de ses capacités royales pour réunir les nomades et reformer un essaim. Les drones la suivirent tous sans exception et seuls quelques rares primaires restèrent solitaires. Afin de leur permettre de se protéger de la chaleur du soleil, mais aussi de leur fournir une meilleur cachette, la princesse devenue reine, rebâtit la ruche dans les profondeurs des Badlands et créa un véritable labyrinthe pour ses sujets.

La vie au sein de la ruche

• Intégration au sein de la ruche : Bien que rare, il arrive que certains changelings solitaires désirent rejoindre la ruche. Étant bien souvent des rejetons nés en dehors de l'essaim avec des parents parias, ils ne sont jamais rejetés par la reine qui les accueille chaleureusement. C'est à travers un baiser chaste que le lien se forge entre la reine et le paria. Ce n'est qu'une fois la connexion créée qu'un membre peut être lié à l'essaim et obtenir le don de communiquer avec ses camarades même à des kilomètres de distance les uns des autres. Lorsqu'un drone rejoint la ruche, sa chitine change de couleur peu à peu et au bout de plusieurs mois, il finit par avoir la même couleur que celle de la reine. Au sein de la ruche de Nymphalis, la chitine des changelings est d'un magnifique vert émeraude mais peut avoir quelques variantes légères de vert plus foncé ou plus clair. Bien qu'elle soit albinos, ce gène n'est pas transmis à ses sujets et c'est la couleur qu'elle aurait dû avoir qui prime sur son albinisme.

• Naissance et éducation : Tous les changelings peuvent enfanter, qu'ils soient primaires, secondaires ou royaux. Bien que rappelant les insectes, ce sont des mammifères, ils ne pondent donc pas d'œufs. Les drones grandissent bien plus rapidement que les autres espèces et atteignent leur forme finale à l'âge de douze ans, au contraire des primaires et des royaux qui ne l'atteignent qu'à leurs dix-huit, permettant ainsi à leur corps de continuer à se développer plus longtemps. Toutefois, quelle que soit leur catégorie, les primaires et les secondaires ont la même éducation. L'âge des changelings n'est pas défini par rapport au jour de leur naissance, mais l'année. Ainsi, qu'il soit né le 1er janvier ou le 30 décembre, il sera considéré comme ayant le même âge qu'un autre né durant la même année mais durant un autre mois.

À la naissance, tous les changelings vivent dans les galeries nourricières. Spacieuses et éclairées, ces galeries sont les plus belles de la ruche et permettent aux enfants de pouvoir explorer et jouer en toute tranquillité. Les nourrices des changelings, sont uniquement composées de femmes et nul n'a le droit de pénétrer ces galeries sans autorisation, pas même les parents des petits. Lors de la première année des petits, les parents peuvent aller rendre visite à leurs enfants mais une fois cette année passée, ils n'auront plus jamais le droit d'y mettre les pieds et les petits devront se développer sans eux. C'est lors de leur deuxième année qu'ils commenceront à étudier les bases utiles à la survie et au combat. Tous les six mois, chaque changeling passe différents tests d'habilité physique et intellectuelle afin d'être orienté au mieux vers le secteur auquel il sera le plus utile. À leur douzième année, une grande cérémonie est organisée dans les galeries nourricières à laquelle les différents rangs importants des secteurs et la reine elle-même sont conviés. Lors de cette cérémonie, les tests sont présentés sous forme de jeu avec un classement et c'est après une discussion avec les rangs importants que la reine finit par donner son verdict et assigner chaque changeling à sa nouvelle fonction. Après quoi, ces derniers quitteront les galeries dans lesquelles ils ont été élevés jusqu'au jour où ils se reproduiront à leur tour. Une fois assigné à un secteur, les changelings ne pourront jamais changer leur rôle au sein de la ruche. Ils reçoivent la décision de leur rôle dans la salle du trône.

• Les rangs et les secteurs : Excepté les changelings royaux qui se résument par les princiers et les rois, la noblesse n'existe pas au sein de la ruche. La hiérarchie, quant à elle, est complexe pour les individus étrangers à cette race. Lorsqu'un rôle est attribué à la sortie des galeries nourricières, il détermine ce que fera un changeling tout au long de sa vie. Ceux ayant eu les meilleurs résultats en stratégie, se verront attribuer un haut rang dans l'armée, ceux ayant eu les meilleurs résultats pour diriger se voient attribuer le rôle de gérer un commerce et ainsi de suite. De ce fait, une personne ayant été assigné à la fonction de "patron", en restera un toute sa vie, quel que soit le commerce qu'il décide de créer et il aura ainsi le droit d'embaucher ou de renvoyer ceux qu'il juge comme un poids mort pour son commerce. C'est pourquoi la notion de richesse ou d'importance au sein des rôles ne signifie pas grand chose dans la ruche, car ce n'est pas la naissance qui donne le rang, mais les compétences, mais cela signifie aussi qu'un patron ne vaut pas plus qu'un vendeur et n'a aucunement le droit de donner des ordres à un changeling ne travaillant pas pour lui.

La ruche est répartie en quatre secteurs :
• La première zone est celle des galeries royales. Les changelings royaux vivent dans ces galeries et de nombreux bureaux sont à disposition des maîtres des secteurs pour qu'ils puissent y travailler. C'est également ici que travaillent ceux qui doivent gérer les besoins de la ruche en matériaux premiers et en vivres, rendant ces galeries primordiales pour l'essaim. C'est ici qu'on trouve la salle du trône dans laquelle les changelings peuvent se réunir lors des cérémonies importantes. Tous les matins, la salle du trône est ouverte au public afin de régler les affaires de justice gérées par la reine ou pour écouter les requêtes de ses sujets.

• La seconde zone est celle des galeries militaires. Ceux ayant été assignés à ce secteur y vivront toute leur vie. La zone militaire ne contient pas que des espaces d'entraînement, armureries et salles de préparations d'expéditions, non. Elle abrite également les habitations de tous les militaires, les salles de conseils pour les rassemblements et les convocations mais aussi des espaces de détentes pour boire ou faire la fête - bien que ces derniers soient peu nombreux dans la zone. Tout ce qui touche au domaine militaire est fait ici, toutefois, les civils ont le droit de venir quand ils en ont envie afin de permettre aux soldats de garder un minimum de contact avec le reste de la ruche. Les emplois du temps sont divers et variés dans ces galeries et ainsi, on y trouve toujours de l'agitation. Il n'existe que deux rangs dans l'armée : les soldats, dont le rôle est polyvalent et orienté sur les missions extérieur et les sentinelles dont le rôle est de veiller sur la ruche et dont les missions sont intérieurs.

• La troisième zone est celle des galeries civiles. Tous ceux n'ayant pas été assignés à la zone militaire ou nourricière vivent ici. L'endroit est une véritable ville souterraine à la morphologie propre à la ruche. Les bâtisses peuvent aussi bien avoir été créées en l'air, rattachées aux parois qu'à terre, mais ce sont généralement les magasins qui se trouvent aux places basses. Magasins, bars, salons de thé, musiciens... Rien ne différencie la ruche des autres villes si ce n'est son absence totale d’électricité — toutefois, les changelings ont l'eau courante. Tous ceux qui souhaitent se détendre, aussi bien militaires que civils ou royaux, viennent ici pour passer du bon temps. Toutefois, chez les changelings, l'argent n'a aucune valeur et les services sont payés avec des rations de nourriture. En effet, tous les mois, chaque changeling reçoit un certain nombre de rations qui servent principalement au troc. Cela permet à certains d'avoir droit à un peu plus qu'à l'unique repas quotidien. Si la plupart des services ne coûtent qu'une ration, les objets rares ou les choses coûteuses peuvent en valoir plusieurs.

• La quatrième zone est celle des galeries nourricières. Lorsqu'une changeling est enceinte, cette dernière ira s'y installer un mois avant la mise à bas pour y donner naissance. Une fois l'enfant venu au monde, la changeling devra quitter la galerie deux semaines après la naissance et ne pourra revenir avec son compagnon que pendant un an avant de se voir priver d'accès. En effet, sauf en cas d'urgence où l'armée peut y intervenir, seuls les enfants, les nourricières, la reine ou les maîtres des secteurs peuvent s'y rendre. Les nourrices vivent dans ces galeries et ne peuvent quitter la zone que trois fois par semaine afin de s'assurer que les enfants ne soient jamais sans surveillance. Toute l'éducation se fait ici et seules les femmes peuvent y travailler.

• Enfin, la cinquième et dernière zone est celle du garde-manger. Ceux qui y vivent sont appelés les économes. Généralement, ceux qui sont assignés à cette zone y habitent mais certains peuvent choisir d'aller vivre parmi les civils à condition qu'ils ne ratent jamais leur travail. Dans cette zone, midi et soir se réunissent les changelings pour se nourrir, mais il ne s'agit là que de la face cachée des galeries. En effet, les économes sont ceux qui doivent surveiller les poneys, noter les stocks restants et s'occuper des poneys kidnappés. Ceux qui y travaillent s'habituent rapidement à ne plus ressentir d'émotions pour leurs captifs à force de les entendre geindre et se plaindre lorsqu'ils reprennent conscience quand leurs corps ont besoin d'être alimentés.  

• La vie dans la ruche : Comme pour la plupart des espèces, les changelings vivent de jour. Il n'existe pas de weekend pour la ruche et les changelings travaillent tous les jours. Néanmoins, les civils peuvent gérer leur emploi du temps comme ils le désirent. Ainsi, certains pourront décider de travailler toute une journée et le lendemain, n'ouvrir que pendant trois heures. Toutefois, ce rythme de vie ne s'applique qu'aux civils. Les nourrices travaillent continuellement, étant en charge des enfants - mais peuvent prendre des pauses bien entendue, les économes ont des heures fixes et les travailleurs des galeries royales ont également des horaires précis. Dans la zone militaire, les emplois du temps sont définis par les expéditions et les haut placés.

Les changelings n'ont pas besoin de manger de nourriture physique, c'est pourquoi il n'y a quasiment aucun cuisinier de nourriture poney. Cette nourriture superficielle, ne représente qu'une perte de temps et il n'y a que les gourmands appréciant le goût qui se permettent d'en manger. Seul l'alcool est un ravitaillement apprécié par toute la ruche. Étant une espèce bien différente des autres, diverses coutumes leur sont inconnues et semblent même étranges à leurs yeux. Les changelings n'ont, par exemple, pas d'animaux ou de créatures en familier. Bien que les galeries de la ruche restent toujours identiques, les entrées et les sorties ne cessent de se refermer pour se rouvrir à d'autres endroits grâce à la magie. Seuls les habitants de la ruche peuvent s'y retrouver grâce à leur instinct, de ce fait un animal ne serait qu'un poids mort pour la ruche. Leur mode de vie et le peu de nourriture qu'ils possèdent et également un grand handicap pour la domestication animale et c'est pourquoi les changelings ne s'en approchent pas. De plus, étant des êtres vivants, les familiers finiraient par mourir, leur énergie volée par les changelings.

Dans la ruche, il existe toutes sortes de métiers divers et variés passants des métiers manuels à de l'intellectuel. Lorsqu'une fonction est attribuée à un changeling, celui-ci doit l'exercer toute sa vie, néanmoins certaines voies permettent aux changelings de changer d'activité sans pour autant changer de travail. Une personne assignée à la vente pourra donc travailler dans un bar en tant que serveur puis partir pour devenir, s'il le souhaite, vendeur dans un autre domaine. Il en sera de même pour un animateur, un patron et toutes autres fonctions n'ayant pas été précisément définies. La ruche est composée d'environs quatre cent individus

• Mentalité de la ruche : La ruche a une mentalité bien à elle. S'ils sont haïs par les autres espèces et perçus comme des créatures malfaisantes, il n'en est rien. les changelings sont particulièrement fraternels et joueurs. Aimant les jeux d'argent et les activités de détente, ils parient souvent beaucoup de biens matériels ou de bits qui ne leur sont d'aucune valeur mais qu'ils aiment collectionner néanmoins. Leur avis sur l'extérieur est mitigé, si certains rêvent de voyager, d'autres préfèrent rester bien confortablement installés dans les galeries. Il en va de même pour les mentalités sur les autres espèces. Les changelings n'ont pas de ressenti particulier sur les espèces vivant à Equestria, ils les considèrent pour la plupart comme de la nourriture et comme des êtres particulièrement étranges. Cependant, si les Equestriens les perçoivent aussi mal, dans la ruche, c'est le contraire. Un certain nombre d'individus racontent régulièrement de sombres rumeurs sur les poneys qui les traquent et les tuent. La plupart de ceux qui détestent les autres espèces, sont par ailleurs ceux ayant vécu hors de la ruche avant l'arrivé de Nymphalis ou bien des militaires qui affrontent quotidiennement le monde extérieur. Mais ceux vivant dans l'insouciance de la ruche sont quant à eux, plutôt indifférents.

Bien qu'ils vivent reclus, les changelings ont connaissance de l'existence des rebelles et bien qu'ils ne participent pas à la guerre, ils soutiennent ces derniers. En effet, Nymphalis et ses proches sont persuadés que l'entente entre leur espèce et l'extérieur ne pourra jamais se faire tant que les trois dirigeants seront au pouvoir.

• Les repas et la réserve : L'heure des repas est très stricte dans la ruche, ceux n'arrivant pas à l'heure se voient obligés de sauter leur repas. Les changelings n'ont qu'un seul repas par jour, qui se déroule de 20h à 21h. Se réunissant dans une immense salle, le temps des repas est aussi espacé afin de permettre aux changelings de tourner pour que tout le monde puisse se nourrir. Ne pouvant jamais se nourrir jusqu'à être rassasiés, les habitants partagent la même proie à dix. Lorsque les temps sont rudes et que les proies manquent, les changelings sont alors plus nombreux à se partager leur victime — quand ils ne se contentent pas tout simplement de jeûner. L'heure du repas est un moment convivial servant principalement aux retrouvailles et aux discussions. Présentées dans des cocons, les proies sont constamment inconscientes si bien que les changelings en oublient même qu'elles sont vivantes.

Ne pouvant généralement pas survivre plus d'une dizaine de jours, la réserve est constamment renouvelée mais il arrive fréquemment que les vivres viennent à manquer. Il n'est pas rare que les changelings soient contraints de ne se nourrir qu'une fois par jour pendant plusieurs mois. Lorsque les expéditions servant à remplir le garde-manger sont menées, ils ont pour ordre de ne récupérer que des poneys en bonne santé et n'ayant qu'un faible statut social. Les kidnappings se font à grands intervalles de temps et de distance afin d'éviter que les soldats ne parviennent à trouver les changelings.

• Fêtes et coutumes : En cours d'écriture

• La hiérarchie : Au final, les changelings sont tous égaux et les rangs dits "supérieurs" au sein des autres communautés ne sont ici que des métiers positionnés à la même échelle que les autres. Cependant, il existe quelques rôles bien plus importants et permettant aux changelings ayant été choisis pour les accomplir, de diriger leurs camarades. Les changelings royaux doivent respecter les mêmes règles que le reste de la ruche, excepté le souverain qui n'a d'ordre à recevoir de personne. Il est bon de préciser également que même si le souverain trouve un compagnon ou une compagne, il restera le dirigeant unique et celui-ci ne prendra aucunement plus d'importance que les autres.

Vient ensuite les Maîtres des secteurs. Au minimum âgés de vingt ans, des changelings des différentes galeries sont choisis pour accomplir un autre travail que celui qui leur a été confié à la base. Les maîtres et les généraux sont les seuls rangs permettant à un changeling de changer son destin et de, s'ils le souhaitent, retrouver leur ancienne vie lorsqu'ils ont atteint un âge très avancé. La plupart des maîtres sont des changelings primaires, mais les changelings secondaires peuvent eux aussi être choisi. Ayant des places limitées, elles ne sont de nouveau accessibles qu'une fois un maître mort ou trop vieux pour continuer leur travail.
Parmi les maîtres, voici les différents rangs :
• Les Archivistes sont les maîtres des galeries royales et par conséquent, ils sont ceux qui doivent gérer les changelings y travaillant. Leur métier est simple : ils devront épauler les changelings royaux, rédiger les livres historiques et les connaissances du peuple et assister aux jugements pour aider la reine à prendre la meilleure décision possible. Ils sont les seuls écrivains de la ruche et sont au nombre de quatre. Les archivistes sont choisis pour leur diplomatie, leur intelligence et leur objectivité. Les archivistes ont le droit de quitter la ruche mais jamais plus de deux en même temps, ainsi, ils peuvent découvrir le monde et approfondir leurs recherches pour les répertorier dans leurs ouvrages.


• Les Stratèges sont les maîtres des galeries militaires, ils doivent donc superviser chaque expédition et sortie de la ruche. Ils travaillent avec les généraux mais aussi tous les rangs ayant souvent affaire avec l'extérieur. Sans leur approbation, personne, pas même les généraux, n'ont le droit de sortir -excepté avec l'autorisation de la reine-. Les stratèges sont choisis pour leur rigueur, leur organisation et leur humilité, mais surtout pour leur capacité à anticiper et réagir face à n'importe quelle situation, ils sont au nombre de trois. Les stratèges peuvent sortir parfois de la ruche pour voir d'eux même la situation de l'extérieur et diriger les opérations plus facilement mais il ne peut y en avoir qu'un seul à l'extérieur en même temps - deux en temps de guerre.

• Les Organisateurs sont les maîtres des galeries civiles, bien souvent les citoyens iront donc d'abord les consulter avant d'aller voir la reine si leurs problèmes ne s'arrangent pas. Leur travail est particulièrement complexe car ces derniers doivent constamment garder un œil sur les changelings, organiser les événements et gérer les conflits internes. Ils tiennent en quelque sorte le rôle d'une mairie avec un grand nombre d'obligations en plus au sein de la ruche. Les organisateurs sont choisis pour leur écoute, leur communication et leur autonomie. Ils sont au nombre de cinq et ne sortent qu'en de très rares occasions hors de la ruche.

• Les Examinatrices sont les maîtres des galeries nourricières et doivent, de ce fait, veiller à la bonne cohésion des nourrices. Toutefois, leur travail consiste principalement à évaluer les progrès des petits et à noter les différents examens qu'ils devront passer tout au long de leur croissance. Celles choisies pour ce métier seront celles dont les voix seront les plus écoutées lors du choix de l'orientation des enfants une fois arrivé à maturité. Les examinatrices sont choisies pour leur discipline, leur lucidité et leur rudesse. Elles sont au nombre de trois et ne sortent qu'en de très rares occasions hors de la ruche.

Ensuite, il existe trois métiers bien spécifiques dans la ruche dont la vie est très différente des autres. Les généraux sont des soldats ayant montré leur bravoure, leur force et leur dextérité et qui ont été promus à un nouveau grade d'une grande importance.
Mais ces trois rangs ont des attentes particulières :
• Les Généraux sont des changelings ayant comme mission de diriger les troupes sur le terrain. N'étant que trois, il est obligatoire qu'au moins un général reste à la ruche. Leurs ordres viennent des stratèges et ils ne doivent jamais se détourner de la mission donnée. les généraux sont aussi ceux qui supervisent les troupes en organisant les différents entraînements et simulations de combat. Ils sont de ce fait très proches des soldats et des sentinelles. Tout comme les maîtres, les généraux sont les seuls changelings ayant la permission de changer de métier, mais les maîtres ne peuvent devenir généraux qu'à partir de vingt ans. Ils sont choisi pour leur improvisation et leur obéissance sans faille.

• Les Usurpateurs ou autrement appelés les walkers de la ruche, sont une équipe de dix changelings ayant pour mission de voyager à travers Equestria sous la couverture d'un walker. Leur but : récolter un maximum d'informations pour que la ruche soit toujours au courant de l'actualité et faire du troc avec les autres espèces. Il s'agit d'un métier très dangereux car parmi les magiciens d'Equestria, un grand nombre ont un sort pour démasquer les changelings. Ils n'ont le droit de retourner à la ruche que de temps en temps et la plupart de leurs informations sont confiées par télépathie à des soldats ayant eu un point de rendez-vous. Ils n'ont pas le droit de faire partie d'une confrérie car il serait alors plus facile encore de les démasquer.

• Les Économes sont les changelings ayant pour rôle de s'occuper du garde-manger. Leur travail consiste principalement à s'occuper des prisonniers, veiller à leur santé et gérer le rationnement de la ruche. Il s'agit d'un métier très difficile car les économes sont en contact direct avec les poneys et voient de leurs propres yeux la lente agonie de ces derniers et les entendent régulièrement les supplier. De ce fait, les économes ont un tempérament plutôt solitaire avec ceux ne faisant pas partie de leurs galeries et sont beaucoup plus pessimistes. Ils sont au nombre de six et peuvent sortir de temps à autre de la ruche.

• Les poids morts : Appelés ainsi par la majorité des peuples, les poids morts sont les personnes âgées, les orphelins ou ceux ayant un handicap ne pouvant pas ou plus leur permettre de s'assurer par eux même. Dans la ruche, la notion d'orphelin est très faible car une fois sortie de la galerie nourricière, peu de changelings considèrent encore avoir des parents. Contrairement à l'idée reçue, ils n'en souffrent nullement car les changelings se considèrent tous comme une grande famille de frères et sœurs, la reine étant à leurs yeux leur unique mère. De ce fait, un changeling n'ayant plus de parents ne souffre pas plus qu'un autre. Une fois un changeling trop vieux, sa fonction cesse, néanmoins il restera vivre dans le secteur dans lequel il a passé toute sa vie afin de continuer à donner des conseils aux plus jeunes. Ce sont les changelings de leurs secteurs, ceux au rang le plus bas, qui doivent s'occuper d'eux. Quant à ceux souffrant d'un handicap, soit ils sont traités comme des personnes âgées soit, si leur handicap ne le leur empêche pas, ils continuent d'exercer leur fonction. Toutefois, les handicapés mentaux sont tués à la naissance afin de ne jamais être un poids pour la ruche.

• Les sorties hors de la ruche : Beaucoup de changelings rêvent de sortir de la ruche. Malheureusement, seuls les changelings du secteur militaire ont la permission de quitter l'essaim avec l'autorisation d'un haut placé. Toutefois, il arrive exceptionnellement que les civils ou les économes puissent sortir, mais toujours avec une permission. Ceux sortants de la ruche sans autorisation sont sévèrement punis. Les changelins du secteur militaire peuvent partir en expédition pendant plusieurs semaines, voir mois, ils sont par conséquent souvent dehors. Il existe quelques changelings ayant l'autorisation de sortir quand ils le souhaitent, ceux se faisant passer pour des walkers et ayant un rôle d'espion passif tout en ramenant des objets utiles à la ruche. Ils sont au nombre de dix.

• Traîtrise et crimes : tous les crimes sont jugés par la reine et si cette dernière ou l'un de ses héritiers ne peut se prononcer pour x raisons, c'est un des maîtres du secteur concerné qui aura le dernier mot. Tuer un changeling, torturer un poney ou tout autre agissement immoral et purement cruel sont condamnés par la peine de mort ou l'exil. Bien que les communautés pensent que les changelings sont des êtres machiavéliques, il n'en est rien. La reine Nymphalis désirant ardemment trouver une voie pacifique s'avère d'autant plus strict car la mauvaise image des changelings pourrait leur nuire. Ceux ayant refusés de rejoindre la ruche ou ceux quittant cette dernière, sont considérés comme des traîtres et ne pourront plus jamais revenir dans la ruche, ils seront par ailleurs condamnés à mort ou auront des assassins à leur trousse.

Particularités

• La génétique : La génétique des changelings est assez aléatoire. L'espèce a la capacité d'évoluer très vite et c'est grâce à cette compétence qu'ils ont pu se développer pour dévorer l'énergie physique de leurs proies. Lorsque les changelings sont solitaires ou dans une ruche, les gènes transmis à leurs petits seront différents. Dans une ruche, un changeling royal pourra donner naissance à des changelings primaires ou royaux, néanmoins si celui-ci est solitaire, il ne pourra donner naissance qu'à des changelings primaires. Les changelings secondaires donnent pratiquement toujours naissance à d'autres drones, mais il arrive en de très rares occasions, qu'ils puissent donner naissance à des changelings primaires, chose totalement impossible s'ils sont solitaires. Quant aux changelins primaires, dans la ruche, ces derniers ont de plus fortes chances de donner naissance à des changelings primaires -bien que cela reste rare- mais il leur est impossible de donner naissance à un changeling primaire s'ils ne sont pas rattachés à une ruche. Le seul moyen pour eux de donner naissance à un changeling primaire s'ils sont solitaires, est de s'accoupler avec un autre changeling primaire, néanmoins ce dernier aura peu de chance de naître en tant que primaire.

• Liens de la ruche : Les liens de la ruche sont indestructibles. Une fois rattaché à une ruche, un changeling n'oublie jamais vraiment ce lien qu'il a connu. Les individus issus d'une même ruche, peuvent communiquer entre eux par télépathie et avec autant d'individus qu'ils le souhaitent en même temps. Les secondaires peuvent parler entre eux jusqu'à 25 kilomètres de distance, les primaires jusqu'à 40 kilomètres et les royaux jusqu'à 70 kilomètres. La disposition des entrées de la ruche ne cessent de bouger et un habitant d'une ruche obtient également la capacité de pouvoir se repérer dans les galeries où qu'il soit, guidé par son instinct. Ainsi, même sans avoir jamais exploré une galerie, il saura toujours comme en sortir ou y entrer. Les liens entre les habitants d'une ruche sont très puissants et donnent à chaque individu, le désir de protéger leur prochain, mais cela leur permet aussi de regagner de l'énergie. C'est pourquoi plus ils sont nombreux, plus ils sont dangereux. Néanmoins, un changeling peut rompre ce lien en quittant pendant longtemps sa ruche et en bloquant mentalement ce lien. Le processus est long et douloureux, comme un drogué ressentant le manque de sa drogue quotidienne, mais le lien peut être rompu. Toutefois, il restera toujours des brides de ce lien.

• Magie et talents : Bien que dépourvu de Cutie Mark, les changelings ont un talent. Pouvant être relié à la magie, ce talent ne peut jamais être toutefois dans un autre domaine que la magie physique ou mentale -lorsqu'il est relié à la magie bien évidemment-. Cependant, les talents magique sont très rares chez les changelings.

Les changelings ont une corne, mais ne sont pas des magiciens pour autant. Dans la ruche, certains ont réussi à développer leurs compétences mais ces derniers sont rarissimes. Toutefois, il n'existe que quelques sorts que peuvent apprendre les changelings :
• Télékinésie moyenne : Leur télékinésie de base est augmentée et ainsi, ils peuvent soulever des objets de poids moyen.

• Téléportation : Ce sort très difficile à apprendre, leurs permet de se téléporter à quelques mètres plus loin. Les plus doués peuvent se téléporter jusqu'à 100 mètres plus loin mais ils sont exceptionnels.

• Invisibilité : Un sort bien utile et allant de paire avec leur changement d'apparence.

• Métamorphose animale : Les changelings ne peuvent que se changer en poney, mais certains ont réussi à apprendre à se changer en un animal à la place. Toutefois, ce sort étant très difficile à apprendre, ils ne peuvent prendre l'apparence que de quelques animaux, propre à chaque individu.

• Hypnose : Ce sort ne peut avoir lieu qu'avec un contact visuel entre le changeling et sa cible. L'hypnose permet au changeling de mettre dans un état second sa victime, le faisant comme errer dans un autre monde sans qu'il ne puisse plus voir, entendre ni comprendre ce qui se passe autour de lui. Néanmoins, un bruit fort peut le sortir de sa torpeur. Pour les véritables maîtres en magie, cette hypnose peut forcer un poney ou un animal à faire une action.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Crane IvE] Big guys "swarm"
» Changeling : The Lost
» [Lion IvE] Lion swarm avec barbelés
» [Recherche] Ptitard talent glissade !
» [Raid Changeling] Operation HELL DIVE !

Equestria Story : Begin The End :: Kingdom Scrolls :: Lois d'Equestria :: Annexes-
Sauter vers: