Partagez | 

 Sleepy Ash, The storm is on ~ [-18]

avatar
Age : 18
Messages : 3
Bits : 0
DC : Non
Lun 5 Juin - 20:00


Sleepy Ash

58 ans/ Moonlight Realm / Pégase

Physique

Pour faire simple, Sleepy Ash est un pégase sans grande particularité notable, pour ne pas dire commun. Le genre de poney que l’on peut croiser dans la rue sans même le remarquer. A vrai dire je ne sais même pas par où commencer, mais attaquons sans plus tarder !

Attardons-nous sur son corps pour débuter : Sleepy est un poney de taille moyenne, plutôt maigre sans pourtant avoir l’air d’un mort-vivant sur sabots. Sa fourrure est d’un blanc uni plutôt sombre recouvrant la totalité de son corps, où l'on peut noter de légères traces et taches sur certains endroits comme sa croupe ou son cou, car disons-le, ce pégase à une hygiène qui déplairait à certain poney nécessitant que l'on leurs retires leur fourchette d'agent du derrière. On peut dire que ce problème lui vient sans doute de ses origines, néanmoins on ne peut pas vraiment écarter la possibilité que les bains lui soient insupportable. Chacun à son avis sur la question. Plusieurs cicatrices sont elles aussi dissimilé ici et là, témoignant des batailles livré durant sa vie.

Pour continuer sur notre lancé passons à son visage qui ne manque pas d’être marqué par les même défauts que son corps. Notre pégase possède un museau classique et plusieurs rides se sont incrusté ici et là au fil du temps. Une cicatrice lui balafre l’œil gauche depuis l’incident du mage noir. Et tien parlons de ses yeux, qui expriment souvent plus de sentiment à eux seuls que les mots que peux prononcer le général. Hormis son œil abordant une lueur vitreuse dénué de vie, son œil droit, lui, est d’un bleu sombre, signature d’une nuit sans lune.

Ensuite, passons à sa crinière qui contraste avec le blanc uni de son manteau de poils avec un noir profond qui possède le même entretien que sa fourrure. Une mèche bleue est néanmoins présente pour donner quelques couleurs Elle n'est coiffée que par le vent et garde grâce à cela un certain style qui donne au pégase une allure de voltigeurs. Sa queue suit un peu le même schéma.

Finissons par son style vestimentaire : En tant que général, le port de l’armure est obligatoire pour lui, quand il est en fonction en tout cas. Il l’aborde à chacune de ses apparitions publiques en tant que dirigeant des armées. Elle est d’un acier sombre contrastant avec son pelage blanc, portant des gravures nordiques et étant sertit de quelques décorations inutiles qui sont présente seulement pour la forme. Elle résume à elle seul la détermination que le pégase a dû faire preuve pour avoir l’honneur de la porter. Néanmoins, comme dit plus tôt, il ne là porte que comme d’une tenue d’apparat. Une simple vitrine qui ne sert qu’à le distinguer comme étant « le général ».  
Lors des combats, il est équipé d’un modèle plus léger et beaucoup moins « bling bling ». Une armure légère faite elle aussi en acier sombre d’une teinte plutôt bleuté, mais qui est constitué spécialement pour ne pas gêner le pégase dans ses déplacements, lui assurant une liberté de mouvement presque total dans la limite de ce qu’elle peut lui offrir. Un bandeau lui recouvre son œil infirme en toute circonstance.

Malgré son poste et ses responsabilités, il lui arrive de trouver le temps de s’échapper de tout ça un moment et de déambuler en civil dans les rues de la capitale, histoire de faire parler ses pinceaux pour lui. Pour cela, il aborde une veste noire lui blanche lui recouvrant la totalité du corps. Il serait malencontreux de croisé un membre de l’armé haut placé dans les bas-fonds de la ville.
SurnomSleepy
Sexe
Race des parentsMère licorne/ Père pégase
SexualitéHétéro
MétierGénéral du Moonlight Realm (Et peintre à ses heures perdu)
Lieu de résidenceCrystal Empire
Cutie MarkPinceau au manche de foudre affublé de deux ailes. Talent/En cours/

Personnalité

Maintenant que nous avons décrit notre cher protagoniste physiquement, attaquons-nous à son mental et son caractère non pas des plus simple, même s’il peut parfois faire peur les jeunes poulains au premier abord, il ne faut pas se fier aux apparences.

En premier lieux, Sleepy est social. Il n’est pas le typique poney ayant presque la soixantaine, grincheux, prenant de haut tous les petits jeunots se présentant devant lui, totalement imbu de lui-même et ne parlant que dans sa barbe. C’est même plutôt le contraire et cela contraste bien avec ce qu’on peut attendre de celui ayant l’armée sur ses épaules. Il adore discuter avec autrui, parler de tout et de rien et rigoler de temps à autres. A vrai dire, il est toujours celui lançant la blague de trop ou complètement nul, ne faisant rire que lui. Néanmoins il se montre souvent très sarcastique dans sa façon de parler, et cela avec n’importe qui : que ce soit un soldat lambda ou avec le dirigeant de Moonlight Realm lui-même. Cela peut amener à des poneys plutôt susceptibles, quelques grincements de dents. Surtout ses sataner étalons nés avec une cuillère en argents incruster dans l’anus, et dans ce cas-là c’est plus avec plaisir que Sleepy leurs ferra une remarque que par simple oublie de l’étiquette.

Ce qui nous amène ensuite à une autre chose : il hait les nobles. En réalité ce n’est pas vraiment une haine qu’il abat sur tous, mais surtout ceux ayant pris la vie comme acquis, du fait de leur sang bleu coulant dans leurs veines. Etant pour sa part née dans les bas-fonds de la capitale, il n’a de toute manière jamais aimé ces derniers. Il à endurer mille épreuves pour se trouver à sa place et cela, il ne l’a pas reçu sur un cousin de velours brodé avec un tissu doré. Tout cela pour dire qu’il ne porte pas les nobles dans son cœur. Néanmoins, si un de ces derniers arriverait à lui prouver qu’il vaut mieux que ça, qu’il s’est battu pour obtenir ses propres possessions, alors dans ce cas, il l’accueillera d’un sabot chaleureux.

Ensuite, parlons de son rôle de général, ou plutôt de son comportement dans ce dernier. Eh bien, en règle générale, il se comporte comme cité plus haut : Un parfait gamin. Il ne pourra s’empêcher de faire décompresser ses troupes, discutant et échangeant avec eux, leur payant un ver à la taverne d’à coter ou tout simplement en leur donnant un sourire au lieu d’un « GARDE A VOUS !!! ».  L’armée est sa grande famille dont il se considère comme le père, devant en toute circonstance leur donnés une certaine considération. Enfin… Ça c’est dans la majorité des cas : ceux n’ayant pas posé de problème et respectant les règles. Règles qui sont absolu dans le corps de défense du Moonlight Realm. Tout le monde se doit d’obéir aux ordres.  Et comme tout père digne de ce nom, il doit punir les fauteurs de troubles, non pas avec un certain regret, mais lui aussi est régit par ces règles, il se doit de s’y plier.

Même si son poste lui prend la plupart de son temps et de son énergie, il essais néanmoins de s’en détacher à certain moment, partant vagabonder dans la ville, voir plus loin si les conditions son propice. Non pas qu’il regrette son job ou qu’il est envie de fuir ses responsabilités, avoir décrocher un post aussi importante pour un pégase des bas quartiers comme lui, est une de ses plus grande fierté, car il ne faut pas se faire d’illusion les membres de sa race étant né dans cette endroit n’avais guère de choix quant à son avenir : Se prostituer, vivre dans le crime ou bien tenter de gagner sa vie honnêtement sans jamais réellement pouvoir un jour se vanter d’avoir grimper dans l’échelle social.

Bref, revenons à notre protagoniste. Une fois que tout est en ordre, que ses soldats n’ont pas besoin de lui et que ses satané politiques lui ont enfin lâcher la grappe, il enfile un grand manteau en tissu noir ébène, prend un chalet, des pinceaux, des couleurs et quelques fusains et il s’en va reproduire la dure réalité sur sa toile de lin. Reproduisant chaque courbes, chaque détailles, chaque émotion. C’est une des seuls choses qu’il à garder de son ancienne vie de pégase de bas rang : la peinture. Un art que lui avait légué sa mère plus jeune et qu’il a entretenu tout au long de sa vie, entre la maitrise de sa magie et le maniement des armes.

On pourrait ensuite parler des séquelles que son passé a laissé sur son esprit, mais pour l’instant, personne ne sait ce qu’a été sa vie avant l’armé, à part sans doute les membres haut placés du Royaume. Et personne n’a vraiment remarqué de comportement bizarre depuis sont arrivé, donc pourquoi en parler ?

Pour terminer nous pouvons conclure que Sleepy est un pégase social et très sarcastique, préférant garder sa personnalité plutôt que de se plier à l’étiquette d’être un général froid et distant. Il n’a jamais oublié ses origines et ce bat en portant sur ses maigres épaules tous les espoirs du Royaume, même s’il sait pertinemment que ce dernier est rongé de l’intérieur. Mais, chaque chose en son temps.

Histoire


Introduction







Au Crystal Empire, on dit que le vent a une âme et qu'il gémit le long des rues étroites, désolé par ce qu'il voit. Il grondait à chaque bifurcation, s'engouffrait sous les portes des bâtisses désolés des bidonvilles et hurlait sur les flancs des maisons. Là, comme attristé par les âmes en peine qu'il y rencontrait, il se faisait aussi doux qu'un murmure. C'était en tout cas ce que pensait Sleepy Ash. Alors qu'une autre rafale de vent froid le fouettait, il sera encore plus son manteau râpé contre ses flancs. Baissant les yeux, il grimaça en voyant la boue qui éclaboussait ses sabots à chaque pas. Le froid le laissait transi lorsque celui-ci s'immisçait dans sa fourrure et ses oreilles le brûlaient. Un mouvement vif, sur sa droite, attira son attention et il fit un pas de côté pour éviter un poney qui titubait. Sortant d'une allée, il tomba sur le flanc dans la boue juste devant lui. Sleepy Ash s'arrêta et lui tendit le sabot, mais le vieux poney ne parut pas le voir. Il se releva et rejoignit le flot de silhouette qui descendait la rue.

En secouant la tête à l'abri de sa capuche, Sleepy Ash regarda autour de lui. Des dizaines de poneys descendaient les rues essayant à tout prix de trouver un endroit protégé du froid. Marchant tous d'une démarche faible et dénué de volonté, tête baisser, leurs yeux pale sans vie plongé sur la boue qui les éclaboussaient à chaque pas où sur un horizon qu'ils savent, ne jamais atteindre.

Sleepy Ash releva la tête vers l'intérieurs de la cité de Cristal, scrutant de son regard neutre les maisons des familles nobles qui sont blottie au chaud, devant une grande cheminé qui ferait pâlir les pauvres feux de fortunes à l'abri du vent dans des ruelles sombres où les mendiants et les pauvres venaient ce regroupés. Il s'arrêta quelque embranchement plus loin ce plaçant sous le porche d'une baraque abandonnée. Ici il était à l'abri de la pluie et de la boue. Sortant son chalet, ses pinceaux, ses couleurs et son tabouret, il se plaça de manière à avoir un angle donnant sur la rue et la prochaine bifurcation. Et de là, ce mit au travail. Traçant chaque courbe au fusain, prenant son temps et laissant ses sens s'évader au-delà de la toile. C'est en reproduisant ce paysage terni par la catastrophe, que ses plus jeunes années lui revernirent par flots, quand il faisait partie de ces poneys présents sur sa toile, jeune, maigre et innocent.








Chapitre I - L’apprenti sorcier






C'était un hiver froid et humide, comme celui-ci, même si on peut dire que toutes les saisons se ressembles dans le grand nord, les températures elles, étaient encore plus glacées qu’à l’accoutumé. Les habitants des taudis c'étaient habitués à le craindre depuis le temps, mais cela n’a jamais changer le nombre de corps sans vie gelés jusqu’à la moelle étaler dans les rues. La cité n’étant plus protéger par son dôme d’énergie comme avant, un froid meurtrier venu des montagnes du nord avaient assiégés la cité de Crystal. Cette dernière n’était plus que l’ombre d’elle-même, pourri jusqu’au fondation.

Sleepy Ash n'était encore qu'un poulain de bas âge vivant dans les taudis avec sa famille. Elle était composée de Son père, un pégase vieillissant à la patte folle qui possédait une petite forge familiale où Sleepy l'aidaient parfois à la tâche. Sa mère était une licorne belle et charmante qui se détachait de ce cadre terne et putride que sont les bidonvilles. Elle a transmis sa passion de la peinture à Sleepy ainsi qu'à sa sœur et celui-ci à hériter des traits physiques et psychologiques de la jument. Sa sœur quant à elle un peu plus grande de quelque année de son cadet et malgré leurs caractères opposés et leurs disputes à répétition, ils étaient proches et la jeune licorne protégeait son jeune frère avec une grande conviction.

La fin de l'hiver approchait. Des gouttes coulaient des stalactites solidement attacher au toit des bâtisses. Les nuages laissaient place à une lunes plus chaleureuse et douce qui réchauffait le cœur des survivants de la saison blanche, et la neige commençait à se transformer en grandes flaques boueuses. Sleepy Ash, sa sœur et d'autres enfants des quartiers défavoriser, traînaient dans les rues bondées des taudis en direction de la sortie de la ville, espérant voir comment les bois qui jonçaient la citée se préparaient pour l'arrivée du printemps. La mère de Sleepy lui avait raconté la beauté de la forêt qui se défaisait de son manteau de neige pour accueillir de nouveau la faune et la flore, les animaux sortant de leurs tanières, les fleurs colorées qui contrastaient avec le blanc terne de la neige. Ils voulaient tous voir cette métamorphose de leurs propres yeux.

La petite bande de joyeux lurons s'arrêta à l'orée de la forêt. Ne pouvant détaché des yeux la magie qui s'opérait devant eux, ils restèrent statiques à contempler un paysage sans pareil. Qui aurait cru que la nature puisse se passer des bienfaits du soleil tout en gardant une beauté pareille ? La magie y était sans doute pour quelque chose Des bourgeons commençaient à éclore un peu partout sur les branches décharnées des arbres. La neige, laissait place à de vertes étendus d'herbe où l'on pouvait distinguer des petites fleurs apparente. Et une brise douce et légère soufflait dans la crinière de Sleepy Ash. Fermant la bouche tant bien que mal, il continua à avancer sur le sentier tracer entre les chênes et autres hêtres tournant la tête dans tous les sens, attirer par le champ des oiseaux ou le sifflement de la brise dans les branches.

Après deux ou trois heures d'exploration, la bande décida de rebrousser chemin, ayant passé une bonne partie de la journée à jouer dans les bois. Ils décidèrent de prendre un parcours différent pour revenir cher eux, pensant rentré plus vite en passant par les arbres au lieu de suivre le sentier de retours. Les minutes passèrent et même s'ils croisèrent le sentier quelques fois, plus le temps passait, plus la forêt prenait en densité. Les minutes se transformèrent en heure et certains commençais à perdre leurs calmes. "On est tous fichu", "On aurait dû suivre le sentier je vous l'avais bien dit". Deux frères décidèrent même de rebrousser chemin de leurs côtés.

La lune était toujours haute dans le ciel, baignant les poulains dans sa lumière argentée. Ils étaient fatigués et abattus. Les sabots de Sleepy Ash le brûlaient à chaque pas de plus, mais il affrontait la douleur et la fatigue pour continuer d'avancer et de mener le groupe. Un coup d'œil en arrière lui fit comprendre qu’ils ne pourront plus continuer longtemps. Ils avaient besoin d'un abri pour passer la nuit. Après quelque minute de marche supplémentaire, une bénédiction se profila devant le jeune poulain. Une grotte, trouvant son entrée sur le versant d'une colline à l'abri des regards extérieurs. Sleepy Ash fit halte et les autres, étonné s'arrêtèrent en lui lançant des regards interrogateurs. Il leurs fit un signe de tête vers l'entrée de la grotte et le groupe compris où il voulut en venir. Un soupir de soulagement collectif ce fit entendre, puis le meneur de la troupe fit chemin sur l'entrée qui se trouvait à une dizaine de pas d'eux. Ne prenant pas la peine d'examiner celle-ci de plus près, ils s'engouffrèrent dans les ténèbres. La sœur de de Sleepy, usa de la magie de sa corne pour chasser l'obscurité grâce à une petite lumière.

A partir de ce moment-là, le sang du jeune pégase se figea à la vue de ce qui se trouvait devant lui. Les murs jusque-là plutôt étroits c'étaient écartés et formaient une grande pièce. La grotte n'était pas abandonnée : quelqu'un y vivait ! C'est la conclusion à laquelle il a abouti en voyant les meubles et les outils qui se trouvait ici et là. Une table en bois vieillissant se trouvait au centre. Des étagères remplies de vieux livres poussiéreux se tenaient sur les bords de la pièce. Sleepy laissa échapper un petit crie aigu à la vue de l'étagères du fond. Des bocaux contenant des organes de créatures différentes étaient alignés. Il entendait les claquements de dents de ses amis derrières lui et commença à rebrousser chemin tout doucement à reculons, passant entre les autres poulains qui étaient restés figer. Il heurta soudain quelque chose qui ne se tenait pas là tout à l'heure. Un souffle chaud lui effleura la crinière. Sleepy dégluti en sachant qui ce qu'il avait percuté. Son front tout en sueur, le jeune pégase pris son courage à deux pattes et se retourna. Là il le vit, le propriétaire de la grotte. Il faisait deux fois la taille de Sleepy, portait un manteau noir à capuche qui laissait seulement le reflet de son regard vert passé dans l'obscurité. En tournant la tête, le jeune poulain aperçu que la vieille licorne portait une faux gigantesque dans sa patte droite, la lame en forme de croissant de lune reflétant la lumière dans la semi-obscurité. Le vieux poney se rapprocha doucement du petit groupe qui tremblaient de peur, puis s'arrêta à quelques pas d'eux, se raclant la gorge avant de prendre la parole de sa voix charbonneuse :

"- Que me vaut la visite de six poulains de mon humble demeure ? Je ne veux pas me paraître grossier, mais il faut toquer avant d'entrer mes jeunes amis. "


Tout le groupe regarda Sleepy Ash pour qu'il réponde à la question de l'ermite. Le jeune pégase s'avança à son tour pour prendre la parole, les yeux rivés sur le sol froid et dure de la grotte, d'une voix qui trahissait sa peur :

"- N...Nous nous sommes perdu dans la forêt mes amis et moi. On a trouvé cette grotte puis on a voulu nous abriter dedans pour la nuit... O.. On ne savait pas qu'elle était habitée. Excuser nous Messieurs !"

Le vieux poney s'assit sur un des tabourets près de la table et se mit à rire tout seule. Le groupe s'échangèrent des regards confus. Qu'est ce qu'il le faisait rire à ce point ?

"- Ne vous excuser pas les enfants ! Je me présente Raven Tails, ermite magicien pour vous servir ! Resté ici pour cette nuit, je vous raccompagnerais à la ville demain matin ne vous inquiétez pas."


Le visage de Sleepy Ash, qui était resté crispé depuis le début de leur rencontre se détendit et un léger sourire fit même son apparition. Il regarda ses amis pour savoir leurs avis puis fit un signe de tête à Raven pour lui faire comprendre qu'ils acceptaient son aide. Le magicien esquissa un sourire puis se leva pour montrer la "chambre" à ses invités. Ce n'était qu'une pièce creuser à même la roche avec un peu de paille sur les côtés. Sleepy s'allongea sur le flanc dans son lit de fortune et malgré la fraîcheur et le manque de confort, ses paupières se refermèrent d'elles-mêmes et les ténèbres envahirent bientôt son esprit.

Le lendemain, le vieux mage raccompagna les jeunes poneys à l'entrée de la ville, en leurs montrant, au passage, le moyen de se rendre à la grotte plus facilement sans passer par le sentier de la forêt en utilisant des balises poser sur des arbres pour se repérer dans les bois. Avant de laisser le groupe, leur hôte leur promis une « surprise » s'ils veulent revenir.

Une semaine avait passé depuis sa rencontre de Raven Tails et Sleepy Ash n'arrêtais pas de penser à ce que pouvait être cette "surprise". Le jour où il a voulu retourner voir le vieux mage, sa sœur le lui avait interdit, prétendant qu'il était dangereux et qu'ils ne savaient presque rien de lui. Foutaise ! C'était ce que pensait Sleepy. S'il avait voulu leur faire du mal, il l'aurait bien fait pendant leur sommeil ou même avant. Il était persuadé que le vieux poney était quelqu'un de confiance.

Après mure réfection et une concertation avec les amis de son groupe, Sleepy Ash décida d'aller voir Raven Tails ! Ils partirent dès leur réveil en direction de la forêt. A l'aide des balises, le chemin était plutôt simple à suivre. Au bout de quelque minute de marche rapide, le groupe se retrouva devant la grotte. Le jeune pégase pris une grande inspiration et lança un appel dans les ténèbres. Des bruits de sabots ce firent entendre dans l'obscurité, ce rapprochant à chaque pas. Le mage apparut devant l'entrer, toujours couvert par son manteau noir et regardais les poulains d'un œil sombre. Sleepy eu des sueurs froides en repensant aux paroles de sa sœur, puis par réflexe commença à reculer. A ce moment-là le mage afficha un large sourire et rit de son rire charbonneux habituel, puis fit entrer Sleepy et ses amis. Le jeune pégase hésita, puis ce convaincu d'entrer à la suite des autres. Une fois dans la grande pièce principale, Raven Tails fit s'asseoir les poulains sur les tabourets autour de la table, puis se tourna devant eux et ce racla la gorge avant de prendre la parole :

"- J'ai l'honneur de vous annoncer que vous êtes à présent, mes apprentis mages !!! Vivre seuls dans cette grotte devient ennuyant à la longue et je sens en vous une grande puissance magique"Il esquissa un sourire puis continua " Bien sûr, ceux qui ne veulent pas l'apprendre sont libre de partir, néanmoins penser au chose que vous pourrez faire avec cette puissance, pauvre poulain sans avenir des Taudis. L'apprentissage sera long, mais payant. Alors qui est partant ?"

Les jeunes se regardèrent les uns après les autres, certains avaient un sourire immense collé sur leur visage, tandis que d'autre était plus terrifié que ravies. Deux poulains se levèrent et partirent de la grotte rapidement. Une minute passa, puis le mage repris la parole, avec une lueur sournoise dans son regard :

"- Voilà donc ceux qui mérite d’apprendre la maîtrise des arcanes. Bienvenue dans mon monde. Etes-vous prêts à devenir ce en quoi vous avez toujours rêver ?  "

"- OUI MAÎTRE !"Crièrent en cœur les nouveaux apprenties magicien.

Comme l'avait dit leur professeur, l'apprentissage était long. Sleepy et les autres passèrent plus d'une année à contrôler leurs potentiels magiques. Plus le temps passait plus les absences des poulains étaient remarqué, partant des fois quelque heures jusqu'à plusieurs jours. On avait interrogé Sleepy sur leurs activités presque tous les jours. Celui-ci répondait qu'ils partaient jouer dans la forêt ou explorer les quartiers riches. Certaine fois, pour les absences plus longues ils prévenaient sa famille qu'ils partaient dormir à la belle étoile les jours d'été. Sa sœur savait très bien où le jeune pégase et ses amis se rendaient, mais elle ne dit rien ignorant son frère depuis qu'il avait commencé son apprentissage. Sleepy pensait qu'elle n'avait pas digéré le fait qu'il ne l'avait pas écouté.

Les cours portaient sur les façons d'utiliser la magie. Les cours préférés de Sleepy restaient ceux basé sur la magie élémentaire. C’elle ci était la magie liée aux éléments constituant ce monde. Le pégase avait été chanceux, il avait obtenu une affinité à la foudre. De son point de vu, il a toujours cru qu’il tenait ça de sa mère, elle était une licorne après tout donc pourquoi pas ?  Chaque membre du groupe travaillait sur des magies différentes, mais le vieux mage insistait pour que chacun participe au cours des autres formes de magies. Pour la culture qu’il disait. L’apprenti mage c’était toujours demandé où s’arrêtait les connaissances de leur mentor, car jusqu’à maintenant, il n’avait jamais pratiqué devant eux. Quel pouvait bien être son arcane ?  Raven donna souvent des cours particuliers à Sleepy, car il ressentait une certaine « puissance » en lui. Néanmoins, Raven resta stricte sur un point. Ils ne devaient jamais utiliser la magie sans son autorisation. Il ne devait jamais utiliser la magie en dehors de la forêt pour être plus précis...

Ces 8 dernières années sont passé vite, plus vite que ce que Sleepy Ash avait penser. C'était le grand jour ! Celui où lui et ses amis allaient recevoir leurs "diplôme" de mage. Raven Tails leur avait dit la semaine dernière qu'ils étaient près. Le jeune apprenti avait maintenant 17 ans et avait presque rattrapé le vieux magicien en taille. Au moment où il allait quitter la maison familiale pour se rendre dans la forêt, sa sœur lui barra la route, ce mettant entre Sleepy et la porte. Son regard était déterminé, elle n'allait pas partir. Sleepy lui rendit son regard et tenta de passer de force sans succès. La colère lui monta au cerveau et, de sa voix d'habitude si calme, menaça sa sœur :

"- Écarte toi ! Je n'ai pas envie de te faire du mal, alors je te le dis gentiment, pousse-toi de mon chemin !"  

La licorne ne broncha pas, gardant sa position et plongea ses yeux dans ceux de Sleepy :

"- Je suis encore ton aîné et je dois te protéger, c'est mon devoir ! Ce vieux poney sénile est dangereux et je ne laisserais pas mon petit frère se faire endoctriné plus longtemps !  "

Sleepy vit rouge. Comment ça j'ai besoin d'être protégé ?! ça fait huit ans que je suis les cours du vieux et il ne nous jamais rien fais. Et puis je sais très bien ce que je fais, pas besoin de quelqu'un pour toujours me dire quoi faire. Le visage crispé par la colère, Sleepy ce concentra sur le pendentif que Raven lui avait donné lui servant de catalyseur, Puis plaça sa patte sur l’épaule de sa sœur. Une décharge électrique la secoua instantanément. Celle-ci hoqueta de douleurs, puis s'écroula sur le flanc pressant sa patte contre sa poitrine. Il passa par-dessus la licorne qui était tombé et lui lança un dernier regard remplit d’ennui avant de partir et de lui répondre d'une voix calme.

"- Je n'ai pas besoin de ton aide ni de ta protection, Raven est le seul en qui j'ai confiance."


Après quelques pas en direction de la forêt Sleepy s'arrêta et pensa à son acte puis une petite goutte perla sur sa joue. Il se remémora la scène et une autre larme vint rejoindre la première. Il n'était pas fier de ce qu'il avait fait, mais le jeune pégase savait que c'était nécessaire. Séchant ses yeux encore humides, il se dirigea vers la grotte de la vielle licorne.

Une fois devant l'entrer béante qui se tenait devant, Les souvenirs de la première qu'il était entré lui revenir. C'était dans cette nuit sombre et glacial que lui et ses amis avaient rencontré le vieux mage noir pour la première fois. Bien qu'ils leurs parut intimidant, il se révéla être quelqu'un de confiance.
Sleepy annonça sa venue comme à son habitude, puis traversa les ténèbres sans hésitation jusqu’à la pièce principale, allumé par les lampes à gaz couvrant tous les murs. Tout le monde était déjà présent et regardèrent Sleepy Ash s’asseoir à sa place habituelle, puis tous attendirent que leur maître prenne la parole. Celui-ci, qui leur tournait le dos depuis le début, se retourna enfin, l'air plus sombre que d'habitude. D'une voix caverneuse, il s'exprima devant ses apprenties.

"- Voilà maintenant neuf ans maintenant que je vous ai pris sous mon aile et regarder vous, le fleurons des nécromanciens. L'élite permit l'élite. Je vous ai enseigné tout ce que je savais pour que vous puissiez me succéder, néanmoins, je ne vous ai pas tous appris. " Il pris une dague cérémonial orné de gemmes à la lame en forme de croissant de lune, puis fit une entaille sur l'épaule de l'apprentie en face de lui et posa son sabot dessus. « Pour fêter votre réussite, je vais vous enseigner un sort interdit que seuls les plus grands mages maîtrise et j'en fais partie. A partir d'une coupure dans la barrière naturelle, sa peau, d'un être vivant, on peut avoir accès à son pouvoir que l'on peut aussi traduire par sa vie. "


Le vieux nécromancien se concentra sur l'épaule de l'ami de Sleepy. Le visage de celui-ci devient pâle et ce crispa quand il comprit ce qu'il lui arrivait. Il essaya de se débattre en vain, ses forces disparaissant à une vitesse folle. Quand Sleepy croisa son regard, un frisson d'horreur lui parcourut le corps en voyant sa souffrance.
Le mage retira son sabot et le corps sans vie du poney s'affala sur le sol accompagné d'un bruit sourd quand il rencontra la pierre. Des cris horrifiés s'élevèrent dans la pièce souterraine. Raven soupira de soulagement puis regarda les poneys devant lui d'un œil sombre, son visage barré par un sourire malsain.

"- En vérité ce genre de magie n’est utilisé que par des mages noirs, et il se peut que j’en soit un. Les plus puissant peuvent s’abreuver de l’énergie vital de leur victime et devenir de ce faite beaucoup plus puissant. Vous savez, plus la cible est puissante, plus l'apport en puissance est grand ! Je vous suis entraîné dans le but de m'emparer de votre force et maintenant vous allez vous laissez faire bien gentiment mes jeunes amies. Héhéhé...  "

Le mage noir s'approcha de plus en plus des novices, l'un d'eux se leva et attaqua la licorne avec un sort de feu classique tout en jurant contre lui. Des runes vertes apparurent sur le corps du vieux qui le protégea de la faible attaque de l'apprenti, puis celui-ci pris la faux posée sur le mur d'à côté et trancha le poney en deux. Les deux parties tombèrent sur le sol et une mare de sang ce rependit sur la terre et les pierres du sol. Il était sérieux. Aucun d'eux n'allait sortir vivant d'ici. Ils devaient fuir avant de tous servir de hors-d’œuvre au mage noir. Sleepy sauta de son tabouret et galopa jusqu'à la sortie de la pièce menant à l'extérieur.  Il entendit le crie colérique de Raven derrière son épaule et une patte squelettique lui attrapa la sienne. La panique s'empara de lui. Il se débattit comme un forcené pour se sortir de son étreinte en vain. Les cris d'horreur de ses amis lui brisaient les oreilles. Il ne voulait pas regarder, mais les cries horrifiés qui se transformait en râle d'agonie lui servait pour comprendre que c'était fini.

C'était le dernier. Plus rien, à par le souffle rapide et rauque du nécromancien ne résonnait entre les murs de la grotte. Maintenant c'était son tour, lui qui avait voulu abandonner les autres à leur sort, ce fut confié le pire de tous : les entendre mourir les uns après les autres, puis y passer lui aussi. Le visage pâle, les pattes recroquevillées sous lui et le regard vide, il entendait les pas du mage noir se rapprocher. Le crissement de la lame de sa faux sur la pierre et la respiration fatiguée du vieux poney résonnaient dans la tête de Sleepy Ash. C'est la fin.

Le pégase leva les yeux et vu ce qui l'attendait. Le visage du vieux poney était maculé de sang et sa faux, d’où perlait un liquide pourpre, était levé au-dessus de la gorge de Sleepy. La lame se leva, puis fonda dans les aires en direction du pégase. Puis un éclaire rose, un cri de douleurs et un autre de stupéfaction.  A ce moment-là, la prise sur la patte de Sleepy céda ce qui lui permit de se dégager.

Néanmoins, son sang se glaça quand il vu ce qui l'avait sauvé. Une licorne se tenait devant lui, puis elle s'écroula sur le flanc baigné dans une flaque de sang, dans son dernier souffle presque inaudible, elle donna ses derniers mots à celui qu'elle avait juré de protéger :

"- Je t'avais bien dit que je te prote..."

La licorne ne finit pas sa phrase, un sourire maculé de sang et une larme coulant le long de sa joue suffit à Sleepy pour connaitre la fin. Il l'avait abandonné et même user de violence sur elle, mais elle... Elle ne l'a jamais laissé tomber, donnant sa vie pour protéger la sienne. Sa sœur, on ne sait pas par quel miracle, avait réussi à sauver son frère.

Ses sanglots de tristesse se transformèrent en haine profonde. On l'avait dupé, on l'avait endoctriné et maintenant on lui a arraché ce qui lui tenait le plus au cœur. Peu importe si cela était vain ou non, il s'en fichait un esprit de vengeance était né en lui. Il plongea son regard dans celui du meurtrier qui était autrefois son maître et celui-ci sourie de plaisir à la vue de la haine porter à son égard. Le vieux mage ouvrit la bouche, mais il ne l'entendait pas, concentrer sur un moyen de battre le monstre qui se tenais devant lui, puis une idée lui apparut. Sans doute la plus folle qu'il n'est jamais eux, mais c'était quitte ou double ! Les lampes à gaz étaient toutes renversées et ouvertes. On pouvait voir le gaz remplir la grotte au fur et à mesure. La mare de sang se tenant devant lui formait une rivière pourpre se dirigeant droit vers le centre de la pièce tout en passant par les pattes du vieux. Il concentra son énergie dans ses sabots pendant que le mage noir débitait un putain de discours sur sa grandeur et sa puissance qu'il utilisera pour vaincre le dirigeant actuel et prendre le contrôle du Moonlight Realm, puis de Equestria tout entier. Sauf que cela n'arrivera jamais, pas temps que Sleepy sera en vie.

Une décharge passa dans le sang et traversa le corps de la licorne qui fut à peine secouer, puis ce dernier s’esclaffa à la vue de cette misérable tentative. Masi le jeune pégase avait fait exprès de ne pas lancer un sort puissant. Il s'envola et dans son mouvement de fuite lança un sort de foudre à l’intérieur de la grotte. L’éclair se dirigea instantanément au milieu du gaz et juste après un hoquet de surprise de Raven, le gaz s’enflamma, la réaction fut tellement rapide et confinée qu’une terrible explosion en suivit. Le souffle fit s'écrouler la grotte sur elle-même ensevelissant le mage noir, néanmoins, le combat n'était pas encore fini. Le pégase resta dans les aires au-dessus des décombres attendant un mouvement de son ennemi. Une pierre bougea sur le haut de ce qui avait été autrefois l'entrée de la grotte, puis une explosion suivie. Le nuage de poussière cachait la vue de Sleepy Ash. Une fois celui-ci parti, il lâcha une injure qui se perdit dans le vent. Raven était toujours vivant, le manteau qu'il arborait n'était plus que lambeaux, sont air sérieux et jovial était remplacé par la colère et des blessures lui parcouraient le corps. Il leva les yeux et son regard croisa celui du pégase et ce n'était plus de la peur ou de la haine que celui-ci vie, mais de la pitié. Comment un être aussi puissant et sage avait fini par, se corrompre de la sorte. Sleepy l'avait idolâtré, mais ce n'était maintenant plus qu'un sentiment de pitié mélangée à de la rancœur qui éprouvait à son égard.

Le pégase plongea sur le mage noir. Celui-ci lui réserva un accueil à sa hauteur, en invoquant une vague d’énergie ténébreuse pure. Il essaya d'esquiver le sort, sans succès. Les ténèbres le consuma lui rongeant la peau et les ailes sans qu'il ne puisse rien faire à par tomber. Sleepy Ash s'écrasa au pied du nécromancien dans un fracas de pierre. Le corps en lambeaux, il ne pouvait plus bouger. Raven s'approcha de lui, le pris à la gorge et le plaça à sa hauteur.

"- Et bien, qui aurait cru qu’un simple pégase ayant à savant à peine faire des étincelles parvienne à me mettre dans cet état. Maintenant va rejoindre les autres."

Le vieux mage sorti une dague dont la lame avait la forme d’un croissant de lune, le pommeau serti d’une gemme verte. Il l’approcha doucement du visage de sa victime et dans un lent mouvement trancha l’œil de ce dernier, passant sous les paupières pour trancher le globe oculaire. Un cri stridant ce fit entendre dans la clairière. Jamais il n’avait ressenti une pareille douleur. Mais malgré cette dernière, le pégase esquissa un sourire grimacé de victoire quand le mage plaça son sabot pour aspirer son énergie vitale. Tout n'était pas encore perdu il lui restait une carte à jouer avant de s'avouer vaincu. Très grossière erreur de s’approcher autant d’une pile électrique. Sleepy se concentra puis relâcha toute sa puissance. L’air s’électrisa en une fraction de seconde crépitant de toute part, ’amulette servant de catalyseur se brisa en mille morceaux et une violente décharge secoua la vieille licorne qui tenait encore le jeune péage par le cou. Cette dernière fut pris de violentes convulsions et l’apprenti mage pouvait voir ses yeux fous dansés dans leurs orbites. Cela ne dura qu’une fraction de seconde avant que toute l’énergie ne soit consumer. Le corps fumant, l’antagoniste relâcha sa prise puit tomba dans le tas de gravât.  Sleepy Ash fut propulsé un peu plus loin. Il dégringolât sur les roches jusqu’à atteindre un sol plat. Tout son corps le faisait souffrir. Il était déchiré et ronger de part en part laissant apparaitre des morceaux de chair un peu partout. La moitié de ses ailes avaient fini dévorer par les ténèbres et on pouvait même en voir une pointer dans une direction anormal tout en voyant un os brisé en sortir. Toute son énergie était passé dans sa dernière attaque, malheureusement, Sleepy pouvait entendre le meurtrier se relever et hurler de rage à l’encontre de sa prétendue proie.

Un rayon lumineux capta l’attention de ce dernier. En levant les yeux faiblement vers sa source, une idée germât dans son esprit. La seule qu’il avait et qu’il n’aurait jamais. Ce plan avait une chance sur cent de marcher et la chance fut avec le pégase. La faux encore imbibé du sang de ses amis se tenait à porter de pattes. Il demanda l’impossible à son corps. Puisant dans ses dernières forces, il se mit sur patte, pris la faux entre ses dents et ferma les yeux, attentif au moindre mouvement, au moindre son là où la vue était inutile. Des bruits de sabots lui parurent soudain, des bruits bien familiers. Au moment où celui-ci fit a porté, Sleepy tourna sur lui-même, entraînant la lame avec son élan. On entendit la lame tranchée l'air puis un bruit de chaire transpercer suivi. Le pégase rouvrit les yeux et regarda le mage noir. Celui-ci avait la lame plantée entre le torse et l’abdomen. Ses entrailles se rependirent sur le sol poussiéreux.   Il cracha un filet de sang dans une tentative de respirer, puis compris que son heure était venue, adressa sont dernier poison dans son agonie.

"- Bravo tu es maintenant mon successeur Sleepy Ash.... Vit avec la mort de tes amis et ta sœur sur la conscience, meurtrier…"  


Une quinte de toux accompagné de liquide pourpre, puis plus rien. Le mage avait lâché son dernier soupir sur ce monde et son corps sans vie s'affala sur la terre retournée par le combat. Sleepy laissa tomber l'arme par terre et tomba à son tour. Ses paupières étaient lourdes et la fatigue grande. Une larme coula sur le visage maculé de blessures du pégase et le sommeil eu raison de lui.

Il se réveilla dans son lit, cher lui au milieu des taudis. Au moment de ce lever une douleur fulgurante lui parcourut le corps et le clouèrent au lit. La porte en bois s'ouvrit dans un grincement et ses parents entrèrent dans la petite pièce. Aucun mot ne fut prononcé, seulement des larmes, suivi de sa mère le prenant dans ses bras. Tout c'était passé si vite...




Chapitre II - La convalescence

Environs six long mois se sont écoulé depuis la tragédie. Même après tous ce temps, la ville et surtout les bas quartiers n’avaient toujours pas fini d’en parler. L’histoire de la licorne folles ayant entrainer une dizaine de poulains pendant un peu moins d’une décennie juste pour pouvoir voler leurs essences magiques et avoir un moyen de perpétrer un coup d’état. D’après les autorités, ce vieux fou était en fait un ancien mage au service du royaume, néanmoins il fut condamné à mort par le grand dignitaire de l’armé pour avoir pratiquer des expériences d’une cruauté sans bord. Avec entre autres des manipulations génétiques appliquer sur des cobayes poneys bien vivant ou encore en travaillant sur une arme de destruction massive à surcharge énergétique magique pouvant détruire une ville entière en quelques secondes en appuyant simplement sur un petit bouton. C’était un fou dangereux, malade de guerre et de destruction ne vivant que dans le but de semer le plus de sang dans son passage, et il fallait avouer que les laboratoires de l’armée étaient plus que suffisant pour expérimenter et créer ses jouets devant apporter la « paix éternel » au Royaume…

Huit poneys ont perdu la vie cette soirée-là.  Lorsque l’équipe de déblayage eux parvenu à dégager l’entrée de la grotte qui c’était écrouler sur elle-même, ils n’étaient pas près au spectacle se tenant devant eux. Une véritable boucherie. La plupart des mineurs engagé pour ouvrir un passage tournèrent les sabots et déglutirent leur déjeuner sur le sol poussiéreux. Des restes de corps se trouvait en masse sous les décombres. Certain démembrer, d’autres simplement tranché ou encore mort sans blessure apparente, le tous carbonisé dans sa quasi-totalité par les flammes de la déflagration. Une sale odeur de pourriture cramer avait envahi la pièce et plus personne n’osa rentrer avant l’arrivée des autorités compétentes. Les journaux avaient qualifié ce drame en « La tragédie du siècle ». Même les nobles furent quelque peu intrigués par ce fait divers, alors qu’en temps normal rien ne de ce qui concernait les « plouc » ne les intéressaient.

Ce fut au bout de ses six mois de convalescence que le jeune pégase pu de nouveau sortir de son lit. Des bandages étaient néanmoins toujours collé sur tous sont corps, lui bandant toute la partie supérieure du torse, l’abdomen, les pattes et la partie gauche de son visage, là où se trouvait autrefois son œil. Une vraie momie. C’est avec cette blague que lui avait dit sa mère plus tôt qu’il arriva à grossièrement esquisser la forme d’un sourire. Et elle avait raison. On aurait vraiment dit un mort vivant tous droit sorti d’un tombeau… Parfois certaine chose peuvent avoir un deuxième sens malheureusement.
Son esprit était continuellement le champ de bataille de multiples questions se battant pour avoir des réponses. Des réponses qu’il n’avait pas encore trouvées et qu’il ne trouverait surement jamais et ça, il le savait très bien, que ces questions resteront à jamais sans conclusion, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se les poser : « Pourquoi moi ? », « Que ce serait-il passé si j’aurais écouté ma sœur et dit non à sa proposition ? », « Suis-je un lâche ? »…

Une fois sorti de son lit qu’il avait occupé ce dernier semestre, il se dirigea dans la petite salle de bain de la maison. Le convalescent regarda son reflet dans le miroir. Ce qu’il vit fut un visage pale, dénué de tout sentiment, des cernes noirs immenses c’était creuser son œil droit, le regard de ce dernier n’était pas marqué par cette lueur de vie que porte chaque être vivant, son crin était en bataille et ses poils partaient dans tous les sens. Un véritable mort vivant. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres sèches à cette pensé encore une fois.
Quelques secondes plus tard, le reflet commença à changer. Les courbes s’affinèrent et les traits se resserrèrent. Le visage du jeune pégase prit de l’âge, des rides se découvrirent sous sa robe blanche et une lueur folle dansa dans ses yeux. Le pégase eux des sueur froide en voyant le visage devant lui. Dans un voile de ténèbres se dessinait les traits de Raven Tails, mais ce n’était pas lui qui était dans le miroir, c’était Sleepy Ash lui-même. D’une voix caverneuse le reflet dit une phrase qui se répéta en écho dans son esprit.

" - Bravo tu es maintenant mon successeur Sleepy Ash.... Vit avec la mort de tes amis et ta sœur sur la conscience, meurtrier… "


Le borgne poussa un cri strident qui s’entendit dans toute la bâtisse et tomba à même le sol, recrobiller dans un coin en position fœtal, des larmes roulèrent sur ses joues tandis que son esprit était en train de mourir de l’intérieur.

Après cette incident, ces parents prirent les mesures adaptées pour que ce dernier ne se reproduisent plus de sitôt. Enlevant tous les miroirs, cachant tous souvenir de l’ainé hors de la vue de du convalescent et évitant de parler de ce sujet.

Six longs mois passèrent de nouveau, la tragédie fêtait maintenant son anniversaire et Sleepy n’avais depuis ce jour pas remis un pas dehors, mais tout ça, il en avait ras le bol. Pendant un ans entier il avait déprimé dans son coin se laissant presque dépérir, ne prêtant pas attention au monde qui l’entourait. Il voulait en finir avec cette situation et reprendre sa vie en sabot. Montrer au monde qu’il était encore de ce monde et qu’il avait la ferme attention de se remettre en selle.

En ce jour de printemps la température avait quelque peu augmenté, faisant de nouveau fondre la neige sur les toits des bâtisses créant de grandes flaques dans les rues ou les reflets argenté de la lune se retrouvaient brasser par l’onde. C’était ce jour qu’il avait fait la rencontre de Raven et ce jour ou leur vie à basculer pour de bon. Le borgne prit une grande inspiration, ouvrit la porte de bois et passa ses quatre sabots sur les pavés froids de la rue. Son souffle se transforma en une buée blanchâtre s’élevant au-dessus de lui à chaque expiration. Il respira un grand coup cette air frais qu’il n’avait pas senti depuis si longtemps. Il était maintenant débarrassé de toute bandeaux, mais de nombreuse marque était encore visible sur tout son corps ici et là.

Le pégase déambula dans les rues bondées des bidonvilles de la capitale comme s’il redécouvrait la cité une nouvelle fois. Il ne se préoccupait pas des passant pressé le bousculant de tous les coté et il se surpris même à y prendre plaisir. Il avait perdu cette habitude de circulation dans ces endroits, et d’ailleurs tout. Que ce soit les veilles odeurs de pourris qui s’échappaient des égouts, les cris des marchant espèrent attirer des clients dans les marchés et aussi des cris de cette pauvre pégase se faisant prendre dans une ruelle sombre par trois mâles… Quoi qu’il ne c’était jamais vraiment habituer à cela, ou alors il était trop jeune pour réagir, cela faisait partie des quotidiens de la vie dans les bas-fonds, mais maintenant il ne pouvait s’empêcher d’éprouver des remord et de la rancœur. Un certain sentiment d’injustice lui prit les tripes et une lueur héroïque embrasa son regard. Il allait se servir des talents que lui avait enseigné ce monstre pour faire régner la paix ici et protéger les plus faibles. Oui, il en était certain. Il devait transformer ce sombre pouvoir en bouclier de la justice !

Sleepy se dirigea vers la source des cris de détresse en s’engagea dans une ruelle pouvant à peine laissé passer un poney. Tout au fond, dans un renfoncement plus large se trouvaient deux terrestre et une licorne en train de malmener une pégase à la robe rose accompagner d’une crinière magenta. Il n’était pas encore passé à l’acte, mais ce n’était qu’une question de temps. Le borgne s’approcher de l’agresseur tenant la victime par la crinière et lui cria ceci :

" - Écarte toi d’elle si tu ne veux pas finir en tas de viandes carbonisé !!! "

Le terrestre lâcha la pégase qui tomba lourdement sur le sol, regarda ses compagnons et ils pâtirent tous les trois dans un fou rire inarrêtable à en pleurer. C’est vrai que la situation avait de quoi être comique : un jeune pégase contre trois étalons faisant presque deux têtes de plus que ce dernier chacun.
Piqué au vif par ce manque de respect, Sleepy se jeta sans réfléchir sur son adversaire prêt à en découdre. D’un bond il se projeta à la gorge du terrestre et lâcha une violente décharge électrique pure pouvant étaler un ours… En fin, c’est ce qui était prévu, car une fois arriver à sur sa cible il comprit enfin son erreur : Son amulette permettant de catalyser ses sorts a été briser lors de son combat contre Raven. Une seule phrase traversa son esprit à ce moment-là : Et merde…

Les trois brutes ne se firent pas attendre et tabassèrent le soi-disant « héros » violement histoire qu’il reste à sa place, rouant de coup le pauvre poney ayant cru pouvoir rendre ce monde meilleur, aveugler par son élan de justice. Il n’avait plus l’habitude c’est vrai. Autant de temps enfermer lui avait fait oublier la dure réalité de la rue. C’est sous les coups de sabots et en crachant son sang sur les pavés froids qu’il s’en rappelât.
Une fois fini, ils laissèrent le pégase, gisant au sol dans son sang et s’en allèrent, la femelle ayant eu le temps de s’échapper entre temps. Tout son corps lui faisait mal. Même fermer sa paupière le faisait souffrir et ce n’est pas s’en mal qu’il se remit sur ses pattes. Il s’épaula sur la paroi geler de la ruelle pour pouvoir avancer. Sa vue se brouillait de à chaque pas en son souffle se fit de plus en plus court. Ses dernières forces l’abandonnèrent et il tomba de tout son long dans la ruelle à mi-chemin de la sortit. Les seul souvenir qu’il est, sont d’avoir vu une ombre venir vers lui, puis plus rien… le silence.



/Fini. En attente de confirmation avant envoi du dernier chapitre/

A propos du joueur

PUF : Didi / Tempestl
DC : Comics (aucun)
Que pensez vous du forum :Très beau ! Le design est super et le concept est tout aussi bien, même encore plus dès que les évents auront commencé !
Comment l'avez vous trouvé : En tapant "mlp forum rpg" sur Google Ce qui m’a permis de tomber là-dessus: site
Avez vous les droits sur le personnage :Il m'appartient de A à Z !
Code de Validation : Plus tard alors c:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 15
Messages : 17
Bits : 100
DC : /
Pégase

Votre personnage
Rang & Métier: civile & guide touristique
Réputation:
Lieu de Résidence: Baltimare
Lun 5 Juin - 21:09

Bienvenue.
Je vais devoir te noter dans la liste des ennemis de Burning Calva chéri.

___________________________



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 20
Messages : 170
Bits : 140
DC : Night Fang
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier: Civil | Sans Métier
Réputation:
Lieu de Résidence: Everfree Forest
Lun 5 Juin - 21:18

Bienvenue !
*tape Slate* Arrête de pouvoir faire peur aux gens !

___________________________



Pained Soul:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 19
Messages : 33
Bits : 100
DC : Nope
Terrestre

Votre personnage
Rang & Métier: Civil & Soldat
Réputation:
Lieu de Résidence: Canterlot
Mer 7 Juin - 17:41

Re-bienvenue, parce que c'est toujours meilleur la deuxième fois ! o/

(Je crois. Pas sûre.)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 18
Messages : 3
Bits : 0
DC : Non
Sam 10 Juin - 20:00

Merci à vous <3
La présentation est en pause en ce moment pour la simple et bonne raison que je passe le bac dans environs... 5 jours ? M'enfin bref je n'ai pas vraiment le temps de m'occuper pleinement de l'écriture de l'histoire (promis c'est presque fini xD) / Personnalité / ect... Sans compter l'avatar à dessiner. xD
Je reprendrais tout ça quand le bac serra terminer.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 19
Messages : 33
Bits : 100
DC : Nope
Terrestre

Votre personnage
Rang & Métier: Civil & Soldat
Réputation:
Lieu de Résidence: Canterlot
Sam 10 Juin - 21:03

Pas de problèmes ! Pense simplement à poster un message dans les absences ! :3
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 24
Bits : 100
Pégase

Votre personnage
Rang & Métier: Roi de Moonlight Realm
Réputation:
Lieu de Résidence: Crystal Empire
Lun 12 Juin - 11:14

Bonne chance pour le bac ! (ohoho quelle joie que tout ça soit enfin derrière moi /pan)
En tout cas, ta fiche commence bien, j'ai hâte de voir la suite !

___________________________



Art by Voltage art | Merci Pained Soul mon amour

Le sceptre de Noctis
Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

 
Sleepy Ash, The storm is on ~ [-18]
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» James Storm Vs Brock Lesnar
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» Flame On [Johnny Storm]
» James Storm vs Kofi Kingston
» Drew McIntyre vs James Storm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equestria Story : Begin The End :: Equestrian Registers :: Recueil des Aventuriers-
Sauter vers: