Noctis | L'ombre de la nuit

avatar
Messages : 114
Bits : 3975
DC : /
Âge du personnage : 38 ans
Pégase

Votre personnage
Rang & Métier: Roi de Moonlight Realm
Réputation:
Lieu de Résidence: Crystal Empire
Mar 7 Mar - 10:41


Noctis

38 ans / Moonlight Realm / Pégase

Physique

Dans la moyenne haute des pégases, avec son mètre 43 au garrot, Noctis n’est pas un petit étalon. Habitué des entraînements et du champ de bataille, ses muscles roulent sous son pelage sombre. Une robe grise, tantôt aux reflets bleutés profonds, tantôt à la teinte obscure rappelant les nuits sans lune des grandes plaines désertes. La posture fière, le port altier, Noctis est de ces poneys de sang noble dont l’élégance semble couler dans les veines depuis la naissance. Ses ailes, d'une taille assez imposante pour sa race, se teintent d’une couleur presque noire aux extrémités, tout comme le bout de ses pattes. Une crinière cendre, d’un gris presque argenté, vient souligner sa silhouette sombre. Malgré le manque de praticité en combat, Noctis tient à conserver la générosité de sa crinière épaisse et légèrement ondulée. Lorsqu’il vole à pleine vitesse dans le ciel, on croirait la confondre à de la fumée, ondulant énergiquement sous le vent. Noctis n’attache sa tignasse que très rarement et lors des grandes occasions. Le reste du temps, il préfère la laisser libre, voleter légèrement à chacun de ses mouvements. Il n’est pas rare qu’elle soit décorée de quelques bijoux, souvent dorés pour s’accorder à sa robe sombre.

Les tenues de l’étalon sont diverses et variées, s’adaptant à chaque occasion. On l’apercevra souvent en armure, paré pour l’entraînement ou le combat. Taillée dans un métal argenté, elle est élégamment gravée de motifs représentant des dragons s’envolant dans le ciel et sertie de quelques pierres précieuses. Le symbole de sa puissance, de son habileté dans les airs. Quand il part à la guerre, il se pare également de peintures tribales, ocre, or et jaune. Plus qu’une coquetterie, c’est pour lui une manière de révéler le guerrier qui se cache en lui, une façon de montrer à l’ennemi qu’il est prêt, sans craintes. Le reste du temps, en civil, Noctis se contente de tenues simples qu’il agrémentera de quelques parures plus distinguées. Il ne dédaigne jamais son apparence, conscient d’incarner des valeurs, d’être le leader d’un royaume tout entier. Soigner son image est une façon de montrer qu’il est digne de son rang – et il compte bien le rester.

Si Noctis a une particularité, c’est bien son regard. L’un de ses yeux est d’un bleu azur aux accents orageux et l’autre est d’un rouge vif bordé de noir. Malgré cela, Noctis voit parfaitement bien. On associe ce regard spécial aux origines de sa mère, même si personne n’en est véritablement sûr au final. Longtemps complexé par cette mutation étrange l’empêchant de se conformer à l’idée de perfection dont son père lui parlait, Noctis ne s’en soucie plus vraiment à présent. Du moment que tout est fonctionnel, ça n’a que peu d’importance pour lui. Cela ne l’empêche pas de fusiller du regard ceux qui osent trop le dévisager. Noctis n’est pas d’un naturel souriant, en effet… Il affiche la plupart du temps un visage sévère, calme et tranquille, parfois presque intimidant. S’il lui arrive de rire, la plupart du temps, il semble presque contrarié à cause de la dureté de ses traits. Ajoutez à cela son ton brut et direct et Noctis n’inspire pas vraiment la sympathie… Sa voix n’est pas vraiment douce, plutôt ferme, grave, rauque. Habitué à donner des ordres, son ton est parfois cassant et brusque lorsqu’il ne le faut pas.

Comme la plupart des pégases, Noctis est presque toujours en train de voler. C’est un comportement naturel, pour lui. Voler est bien plus confortable que marcher et même en compagnie de terrestres, il continuera de flotter dans les airs. Habile de son corps, c’est également un bon sprinteur. Noctis est plus dans la réaction soudaine et le dynamisme que dans l’endurance. Même s’il peut tenir sur la longueur, il finira par être moins rapide sur de trop longues distances. Son plus grand atout est sa discrétion. Il sait voler en silence et se fondre dans les ombres pour surprendre l’ennemi. Un pégase furtif qui glisse dans les airs en fendant les courants et en laissant le vent glisser sur ses plumes. Une ombre dans les ténèbres, une furie nocturne.
Surnomécrire ici
SexeMasculin
Race des parentsPégase
SexualitéIndifférent
MétierDirigeant du Moonlight Realm
Lieu de résidenceCrystal Empire
Cutie MarkUne silhouette de dragon s'enroulant autour d'une lune noire.TalentFurie nocturne
Noctis a le talent de se fondre dans les ombres et de se faire presque invisible, volant silencieusement dans les terres de son royaume. Doué pour le vol, il sait effectuer des vrilles et des piqués, des cabrioles et des accélérations pour mieux briller sur le champ de bataille. En revanche, sa vitesse n’est pas constante sur la distance et il sera moins vif très rapidement. Il n’est pas taillé pour l’endurance et les longues distances mais plutôt pour les vols rapides, ce qui lui confère un avantage certain dans les combats aériens, où le dynamisme et la réactivité sont de mise. En somme, Noctis est une ombre foudroyante, véloce et agile. Habitué aux ténèbres et à l’obscurité, il a également aiguisé sa vue dans le noir. Sans pour autant être complètement nyctalope, il distingue particulièrement bien les formes et les silhouettes.

Personnalité

Adepte du travail bien fait et de la hiérarchie, Noctis est un soldat né. Élevé dans l’optique de diriger, il a vite appris à se montrer intransigeant, aussi bien avec les autres qu’avec lui-même. Il n’y a pas de place pour l’à-peu-près, dans son monde. Les choses doivent se faire dans les règles, correctement, en y mettant les formes et les efforts nécessaires. Il n’apprécie pas que l’on se montre paresseux, insouciant ou distrait. Noctis est comme constamment sur le champ de bataille, toujours alerte et à l’affut de la moindre faute. Les poneys sous ses ordres vous le diront, Noctis n’est pas un tendre. Ferme et sévère, il préfère se faire respecter plutôt qu’apprécier. La popularité ne représente rien à ses yeux si c’est pour renoncer à la considération de son rang. Il est donc prêt à se faire détester par ses hommes, du moment qu’on lui obéit. Forgé à l’entraînement et sur le champ de bataille, cet état d’esprit ne date pas d’hier. Son géniteur lui ayant refusé tous les égards d’affection et d’amour, le jeune pégase s’est réfugié dans le travail et l’excellence. Les bons résultats font sa fierté et sa raison de vivre. Noctis reste fidèle à son royaume et à son peuple, prêt à se battre pour protéger les terres et maintenir sur pied le Moonlight Realm Kingdom.

Dur de saisir les sentiments de cet étalon si fougueux et belliqueux… Si Noctis est prompt à montrer de la colère ou de la haine, il devient plus discret lorsqu’il s’agit de sentiments plus délicats, comme de la tristesse ou de la peur. Refusant d’exposer ses faiblesses, le pégase préfère tout enfouir dans son cœur, réprimer et oublier, afin d’avancer sans se laisser ralentir par ses émotions. Son géniteur l’a quelque peu forcé et formaté à devenir comme ça, et avec les années, tout cela a fini par devenir naturel pour l’étalon. Se confier ? Très peu pour lui. Il préfère la discrétion aux aveux larmoyants, le silence aux confidences honteuses. Son père lui a mis dans la tête un modèle de virilité biaisé, l’influençant dans son développement, le persuadant que la tristesse, l’amour, la peur ou toutes ces émotions fragiles ne conviennent pas à un dirigeant digne de ce nom. Noctis se laissera probablement un jour étouffer par tout ce qu’il accumule, peut-être finira-t-il par suffoquer à force de refouler ce qu’il pourrait exprimer, mais ces inquiétudes sont bien loin des pensées de l’étalon… Seule la force, les résultats et la puissance du royaume comptent à ses yeux. Refusant de laisser quoi que ce soit se mettre en travers de sa route, il lui arrive parfois de devoir renoncer à ses propres désirs ou principes pour le bien de la réussite de la mission.

Noctis ne donne pas sa confiance à n’importe qui et encore moins au premier venu… Méfiant de nature, il ne l’accorde qu’aux plus fidèles et aux poneys qu’il connaît de longue date. L’étalon considère que l’ennemi peut se cacher n’importe où et sous n’importe quel visage, il reste donc constamment sur ses gardes. Sa méfiance accrue cache également une crainte d’être trahi et blessé. Plutôt que de prendre le risque d’apprécier quelqu’un et de vivre une déception, Noctis préfère se montrer prudent lors de chaque nouvelle rencontre. Cette mauvaise habitude ne facilite pas vraiment les rapprochements, mais Noctis n’a jamais vraiment appris à accorder sa confiance dès les premiers mots. Au fond, il aimerait pourtant connaître de belles amitiés, pouvoir se confier, partager ses doutes, ses peurs, ses joies… Mais il ne s’accorde pas ce droit, considérant que le royaume passe avant tout. Lorsque les relations s’approfondissent, que les liens se solidifient et que les amitiés naissent, Noctis peut parfois devenir maladroit, un peu gauche, plus habitué à aboyer des ordres qu’à s’amuser entre amis.

Malgré un dévouement certain pour le royaume de la Nuit, Noctis n’en oublie pas sa personne. Il tient à sa dignité. Très fier, l’étalon s’assure de rester digne en toutes circonstances. Le port altier, l’air toujours honorable, c’est toujours avec distinction et élégance qu’il se présente en public. En tant que dirigeant, il se doit de montrer l’exemple. Versant parfois dans la prétention et la condescendance, Noctis ne perd jamais de vue son rang de noble. Bien né, l’étalon ne se prive que rarement de le faire savoir, que ce soit par ses tenues, ses gestes ou sa démarche. Que cela ne l’empêche toutefois pas d’avoir froid aux yeux ! Noctis est une véritable furie sur le champ de bataille, un fin stratège ayant développé ses talents de meneur au fil des années. Il ne semble craindre que la défaite au combat, et fait preuve d’une motivation sans faille lorsqu’il s’agit de défaire l’ennemi.

Histoire

Noctis naquit avec un pelage gris clair, un jour de pluie. Une robe argentée et une crinière cendre, comme un éclat de lune à travers un ciel nuageux. A l’aube de sa vie, le pauvre pégase ignorait tout du destin qu’on lui infligerait, promis à un avenir déjà tout tracé. Son père, Quick Strike, lui avait donné la vie pour une raison. Noctis incarnerait la jeunesse, la force et la détermination du royaume de la Nuit. Il serait sa descendance, son bras droit et son plus fidèle soldat. Sa chose. A ses ordres pour rétablir l’équilibre d’un royaume qui menaçait de s’écrouler sous le règne d’un poney trop avide de pouvoir pour se soucier des choses importantes. Assoupi dans son berceau, le nouveau-né roulé en boule profitait sans le savoir de ses premières et ses dernières nuits pleines d’insouciance. Les plumes lisses de ses petites ailes frémissaient à chacune de ses respirations. Noctis rêvait.

***

Le ciel se déchire dans un éclat de magie. Noctis sent sa cage thoracique se resserrer et l’air quitter ses poumons. Il chute sous la force de l’impact et le vent siffle contre ses plumes lisses. Le poney rencontre le sol dans un bruit sourd et les pavés tremblent sous son poids. Silence de plomb le temps d’une interminable seconde. Ses muscles le picotent doucement. Son corps engourdi retrouve ses sensations dans une vague de douleur qui l’envahit, une myriade d’aiguilles s’enfonçant dans ses membres. La souffrance s’étend dans la moindre de ses veines, se démultiplie, se divise, jusqu’à atteindre le bout de ses sabots. Noctis n’entend plus rien. Le ciel se tait et contemple la déchéance du pégase. Autour de lui, il sent le poids des regards mais les sons lui parviennent de loin, des voix étouffées qui perdent leur sens. L’étalon se redresse mais son corps ne répond plus. Vaincu. La magie de la licorne a eu raison de lui en moins de temps qu’il ne l’aurait cru. Défait par Bright Eyes, Noctis ne peut qu’accepter son échec. La rapidité et l’habileté du pégase n’auront pas eu raison de la magie ; loin de là. Il sent le regard de Quick Strike sur lui et comprend bien que l’heure de l’échec n’est pas la bienvenue. Prenant sur lui, il tente de se relever.

L’étau comprime alors sa poitrine. La magie de Bright Eyes agit, s’enroule autour de lui comme un bras autour de sa gorge. Réflexe brutal ; il se débat. L’adrénaline dévale dans ses muscles tandis que ses poumons recherchent désespérément de l’oxygène. Le sang pulse à ses oreilles, il entend le battement paniqué de son cœur qui accélère, se serre, sautille et tressaille derrière ses côtes. Ses ailes battent doucement l’air tandis qu’il tente de se redresser, les muscles engourdis par la douleur. Mais son géniteur veille, sévère, impassible, continuant d’assister à l’affrontement inégal. Certain pourtant qu’un pégase pourrait faire face à une licorne, c’était sans aucune doute ni aucune crainte qu’il avait défié le dirigeant du Jour, l’invitant à faire combattre son favori. Noctis avait obéi et Noctis avait échoué. Il avait échoué, car l’issue du combat était évidente, sa défaite ne pouvait être évitée. Il continue pourtant de lutter, suffoquant, étouffant sous la magie de la licorne. Son corps s’écroule dans un bruit sourd. Alors qu’il agite les ailes, quelques plumes sombres s’éparpillent au gré du vent. Sa robe s’est assombrie avec les années, un peu comme si la noirceur de son cœur avait peu à peu tâché la clarté de sa toison. Trop faible. Noctis est trop faible et son humiliation publique restera gravée dans l’histoire.

Ses yeux se révulsent dans ses orbites. Les ténèbres l’engloutissent. Noctis est une ombre. Il n’est plus qu’une ombre, perdue dans le néant, invisible, insignifiante. Il songe un instant que la mort n’est pas une fin si terrible. Il flotte dans l’infini, dans le noir immense, interminable, tombe. Il sombre dans les limbes et c’est seulement lorsque son corps s’immobilise, presque raide, que Quick Strike daigne arrêter le combat. La défaite est immense. Noctis git, immobile, s’accrochant de justesse à l’once de vie qui le ramène à la réalité. Il retrouve son souffle, à moitié inconscient, aspire quelques goulées d’air et sombre à nouveau, battu, humilié, presque mort et portant en lui la honte éternelle de cet affrontement pathétique.

***

Le vent glacial vient le frapper de plein fouet, cinglant. Noctis plisse le regard et serre les dents. Le climat peu amical ne lui fait pas peur. Accompagné de ses hommes, il avance, il gagne du terrain, et à l’horizon s’élève un petit village, l’un des derniers repère des yaks. L’air embaume déjà la mort. Les derniers survivants de la race. Plus pour longtemps, Noctis y compte bien. Il a déjà éliminé quelques autres villages isolés, encouragé par son père à perpétrer ce massacre. Suivant les ordres de son paternel, le pantin docile sème la désolation avec son armée, laissant derrière lui des ruines, des corps et le souvenir fugace d’une race qui n’existera plus que dans les livres. Nul regret. Nul plaisir. Nulle peur, nulle crainte, nulle haine. Rien. Le pégase ne ressent rien, sinon la satisfaction du travail bien fait. Il n’est que l’outil d’une triste machinerie, le pion dans ce jeu d’échecs géant. Poussé par Quick Strike, manipulé depuis sa plus tendre enfance, le pégase n’est rien de plus qu’une marionnette cédant docilement aux ordres. Il pense avoir le dessus. Parfois. Souvent. Il s’imagine être le maître de sa propre volonté. Mais au-delà du général de guerre, il y a un étalon perdu qui a grandi sans comprendre ce que signifiait vivre sa propre vie.

Dans la toundra enneigée s’élèvent alors des cris d’horreur et de souffrance, des bruits de lutte, des corps qui tombent dans la neige, suivis de l’odeur âcre et métallique du sang venant tâcher la blancheur immaculée de cet hiver éternel. L’ombre de Noctis file sur le champ de bataille, vole et tournoie, faisant tomber les derniers corps. La nuit se tait sur ce massacre sanglant. Le vent continue de souffler. La terre continue de tourner. Et la neige tombe de plus belle sur ce paysage écarlate. Elle recouvrira bientôt le témoignage poignant de cette éradication brutale. Ne restera plus que les rumeurs, les histoires, les chuchotements, les plaintes et les légendes sur ce geste violent, prémédité et cruel. Doucement, Noctis se pose au milieu du village que les soldats réduisent en cendres et en ruines. Son père sera ravi d’apprendre la nouvelle. Lui-même l’est. Ravi du travail accompli, de l’efficacité, de la mission remplie. Il ne s’émeut pas de morts, enfant, femelle, peu importe. Il n’y a pas de place pour la morale sur le champ de bataille. Méthode, puissance et endurance sont les seuls composants importants d’un raid pareil. C’est ce qu’on lui a appris. Ce qu’il sait. Ce qu’il croit. Alors il étend ses ailes, appelle ses hommes et reprend le chemin de l’Empire de Cristal, laissant derrière lui un morceau d’histoire torturé, un peuple qui s’éteint sous la lune froide du Royaume de la Nuit.

***

« La solitude est infinie. »

La jument se redresse nonchalamment dans les draps en tournant la tête vers la fenêtre. Noctis l’observe en silence. Intrigué et indifférent à la fois. Il connaît la réputation de son père, un étalon qui enchaîne les conquêtes, se ruine en prostituées et se vautre dans la débauche. Noctis se demande parfois comment un poney pareil a pu un jour conquérir ces terres. Les relations, lui souffle la voix dans sa tête. Quoi qu’il en soit, par curiosité, par réflexe, peut-être, lui aussi s’est mis à chercher du réconfort en étreignant des juments trouvées çà et là. Une puissante indifférence lui piétine le cœur – Noctis s’ennuie. Il s’ennuie de ces corps, de cette chair, de ce plaisir qu’il cherche sans trouver. Si les juments cèdent à ses avances, elles ne restent jamais longtemps, et Noctis est las de ce manège sans intérêt, de ces visites qu’il ne souhaite jamais conclure par des conversations assommantes d’ennui. Il ne répond pas. Son silence est la preuve la plus tangible de son désintérêt total. Avec la pégase, pourtant, il observe la lune et songe à la prochaine bataille qui se jouera sous le ciel sombre du Moonlight Realm. Qui croulera sous ses coups, sous ses armes, la prochaine fois ? Qui s’éteindra sous son regard impassible avant qu’il ne retourne dans ce château de cristal, jusqu’au prochain affrontement ?

Il sent du mouvement à sa droite ; la jument quitte doucement le lit en s’étirant, elle semble comprendre qu’elle n’est plus la bienvenue ici. Noctis pousse un discret soupir soulagé. Enfin une assez intelligente pour comprendre cela rapidement. Sa reconnaissance est silencieuse. Son regard suit distraitement ses mouvements. « On pourrait se tenir compagnie, tu sais », Finit-elle pourtant par lancer en haussant doucement les épaules. Elle lui offre un petit sourire, mi-taquin, mi-mélancolique. Elle sait qu’elle devra retourner chez elle, quitter le somptueux palais pour retrouver les bas quartiers du royaume de la Nuit. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de tenter sa chance. Noctis arque doucement un sourcil en la dévisageant. Son refus n’a nul besoin d’être formulé, il se lit dans la profondeur orageuse de son regard vairon. La pégase baisse doucement la tête, soudainement intimidée par la sévérité de ces yeux perçants, et traîne de la patte vers la sortie.

« Si la solitude est infinie, alors, Noctis, tu es infini. », Lance-t-elle d’une voix grave avant de disparaître en refermant la porte derrière elle, laissant le prince de la nuit seul face à ces mots.

***

Il voit le ciel s’ouvrir et la profondeur immense du vide l’engloutir. Il tombe, encore et encore, une chute interminable. Son ventre se retourne, son cœur bondit. Et il continue de chuter, encore et encore, éternellement. Il bat des ailes et ses plumes s’éparpillent, s’échappent, se réduisent en lambeaux et l’abandonnent. Alors il continue de tomber, loin, toujours plus loin dans l’épaisse noirceur de ce vide sans fin qui referme ses mâchoires sur lui.

Noctis se redresse en sursaut. Il secoue la tête, haletant, s’ébroue pour se débarrasser des dernières bribes de son mauvais rêve. Ça n’arrive pas souvent, mais régulièrement. Des images qui le hantent, qui l’oppressent. Il s’arrache de son sommeil troublé le cœur battant. La solitude de sa chambre lui paraît déchirante mais il sait qu’il ne peut pas se permettre de réclamer du réconfort pour quelques cauchemars. Il se souvient de ses nuits agitées, quand il était encore un petit poulain, et que son père le laissait pleurer dans son lit. Pour l’endurcir, disait-il. Car un étalon digne de son nom ne pouvait pas réclamer son père au moindre mauvais songe. Noctis s’ébroue, tentant de chasser ces souvenirs futiles. Il n’aime pas se souvenir de ça. Il étend ses ailes, pour s’assurer qu’elles sont encore là, puis il s’étire longuement. Cette nuit encore, il ne dormira pas. Un bain de sang peut le bercer d’un doux sommeil mais les souvenirs d’une bataille perdue suffisent à le maintenir éveiller. Quelle ironie.

Le pégase se rapproche de la fenêtre pour observer le Royaume s’étendre à des kilomètres sous une nuit éternelle. Même d’ici, il peut sentir l’air embaumer le désespoir et la lassitude. Le vent tourne. Noctis siège sur un trône fissuré. Son père lui a légué un pays en ruines. Noctis a la volonté de le remettre sur pied et de devenir le dirigeant que son géniteur souhaiterait qu’il soit, mais il sait que la situation est de plus en plus désespérée. Noctis sait que la folie de Prima Verde les menace, il sait que le peuple a faim, il entend les bruits de couloir. Un jour, peut-être, il faudra se battre. Mais ça tombe bien, Noctis est un soldat. Il chutera peut-être à nouveau, mais dans la dignité, comme un vrai guerrier.

A propos du joueur

PUF : Cypher
Que pensez vous du forum :  Sexy Noctis
Comment l'avez vous trouvé : Sacrifice à Satan
Code de Validation : Auto-validation bitch.

___________________________



Art by Voltage art | Merci Pained Soul mon amour

Noctis et sa coiffure fabulous
Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Age : 21
Messages : 410
Bits : 5000
DC : Night Fang
Âge du personnage : 26 ans
Licorne

Votre personnage
Rang & Métier: Civil | Sans Métier
Réputation:
Lieu de Résidence: Everfree Forest
Ven 28 Avr - 20:20

Moi, Berger de la secte des graines, fanatique du Dieu chèvre. Je te valide ! /PAF (oui je suis désolé, j'avais la flemme de sortir le gros post :B )

___________________________




Pained Soul:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» La nuit du renouveau.
» Le Vent chaud du matin souffle, l'Ombre de la nuit arrive (PV Petite Éclipse)
» Une ombre dans la nuit [Premier compagnon]
» une ombre dans la nuit sombre (margareth)

Equestria Story : Begin The End :: Equestrian Registers :: Recueil des Aventuriers :: Validées-
Sauter vers: